Adhésions et dons       CAPJPO-EuroPalestine en faits       Contact 
Vidéos
22 août 2018

Sanctions pour cause de trop de monde à l’enterrement d’Ahmed Mahmid

La famille d’Ahmed Mahmid, abattu par Israel après avoir tenté, de poignarder un policier, va être lourdement châtiée en raison du nombre "trop important de personnes" qui ont assisté à ses funérailles !


L’enterrement d’Ahmed Mahmid à Umm al-Fahm, le 20 août 2018.

Car le régime israélien —et ce n’est pas la première fois— définit non seulement l’heure, la durée et le trajet des enterrements palestiniens, mais aussi, de plus en plus souvent, le nombre de participants aux funérailles.

Et comme plus de 150 personnes ont accompagné le cercueil d’lAhmed Mahmid, dans son village d’Umm al Fahm ce lundi, la caution de 12.000 euros versée par la famille pour pouvoir récupérer la dépouille de leur fils, ne lui sera pas restituée, a annoncé le gouvernement israélien comme première mesure de rétorsion.

La famille a fait valoir qu’Afmed souffrait de troubles mentaux et que par ailleurs la police israélienne aurait parfaitement pu se protéger sans le tuer.

Mais Avigdor Lieberman, ministre israélien de la "défense", s’est indigné publiquement de ces centaines de Palestiniens qui ont "considéré Ahmed comme un martyr, et l’ont honoré". "Une incitation au terrorisme", a-t-il proclamé. Et en matière de terrorisme, il en connait un rayon !

CAPJPO-EuroPalestine


Derniers articles dans la même rubrique 0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 9280