Adhésions et dons       CAPJPO-EuroPalestine en faits       Contact 
Vidéos
3 octobre 2018

Un autre tribunal américain se prononce pour la liberté de boycotter Israel

Après le Kansas, c’est l’Arizona, qui vient de retoquer la loi passée aux Etats-Unis et demandant aux entreprises et individus passant contrat avec l’Etat de signer un document s’engageant à ne pas boycotter Israel. Elle a été jugée "totalement contraire à la liberté d’expression" par le tribunal fédéral de cet Etat.

C’est un avocat, soutenu par l’Union Américaine pour les Libertés civiles (ACLU) qui a déposé plainte contre cette loi passée en 2016.

Dans le cadre de ses fonctions consistant à fournir des services juridiques aux prisonniers, il lui a été demandé de signer ce document et il a refusé, en expliquant qu’il soutenait le boycott des firmes israéliennes pour protester contre la politique israélienne vis à vis des Palestiniens.

Et il a porté plainte contre l’Etat pour violation du Premier Amendement de la constitution américaine.

Le tribunal lui a donné raison.

La juge Diane Humetewa a écrit que cette loi "constituait indéniablement un frein à la capacité des citoyens de participer à un appel collectif pour s’opposer à la politique israélienne, ou tout autre changment politique, économique ou social, par le biais du boycott".

Source : Haaretz

CAPJPO-EuroPalestine


Derniers articles dans la même rubrique 0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 9340