Adhésions et dons       CAPJPO-EuroPalestine en faits       Contact 
Vidéos
15 octobre 2018

Prisonniers politiques palestiniens assassinés dans les prisons israéliennes

Voilà 43 jours maintenant que Khader Adnan est en grève de la faim pour dénoncer sa détention arbitraire, tandis qu’un 4ème Palestinien meurt dans une prison israélienne depuis le début de l’année !


Ce militant politique, bien connu dans sa région de Jénine, a été une nouvelle fois arrêté le 11 décembre dernier et emprisonné par l’occupant en "détention administrative", c’est à dire sans inculpation et pour une durée illimitée !

Khader Adnan a été arrêté 10 fois et a déjà passé six ans dans les prisons israéliennes, toujours sous le coup de la détention "administrative".

Il avait mené en 2012 et en 2015 deux très longues grèves de la faim, (de 66 et 55 jours respectivement) qui ont mis sa vie en péril.

Les autorités israéliennes, pour le punir de cette nouvelle grève de la faim entamée le 2 septembre dernier, lui refusent de voir ses avocats.

Khader Adnan a été enlevé à son domicile d’ Arraba, près de Jénine). Quatre patrouilles, un transporteur de troupes blindé et une jeep ont encerclé leur maison à 2h30 du matin, ont roué de coups Khader, le jetant au sol avant de le menotter et de l’lnterroger dans une pièce fermée de la maison, puis de l’embarquer.

MORT D’UN JEUNE PALESTINIEN DANS UNE PRISON ISRAÉLIENNE

WissamNayif al-Shalaldeh, 28 ans, de Sair dans la région d’Hébron est décédé vendredi dernier dans la prison israélienne d’Ayalon prison à al-Ramla.


Marié et père de 4 enfants, il était emprisonné depuis 2015 et avait été condamné à 7 ans de détention.

Les autorités pénitentiaires israéliennes n’ont pas voulu donner la moindre information sur la cause de sa mort.

C’est le 4ème Palestinien* à mourir dans les prisons israéliennes depuis le début 2018, relève l’association palestinienne de soutien aux prisonniers palestiniens (PPS) :

  • Yassin al-Saradih de Jericho a été tué par l’armée israélienne à la suite de son arrestation et de sa détention le février 2018
  • Aziz Eweisat de Jerusalem, a été assassiné par les groupes d’assaut "Nahshon" à l’intérieur de la prison le 19 mai 2018
  • et Muhammad Rimawi a été battu à mort pendant sa détention le 18 septembre dernier.

Outre Israel, PPS rend responsables de ces meurtres "la communauté internationale qui reste silencieuse devant les crimes de l’occupant."

CAPJPO-EuroPalestine


Derniers articles dans la même rubrique 0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 9450