Adhésions et dons       CAPJPO-EuroPalestine en faits       Contact 
Vidéos
29 octobre 2018

Prisonniers palestiniens : prolongation de la détention de Khalida Jarrar et 58 jours de grève de la faim pour Khader Adnan

Quatre mois de détention "administrative" supplémentaires pour l’avocate et palestinienne Khalida Jarrar, tandis que Khader Adnan a du observer une grève de la faim de 58 jours pour qu’il soit mis fin à sa détention administrative.


Khalida Jarrar en sera donc à 20 mois de prison, avec ce 4ème ordre d’emprisonnement sans la moindre inculpation, sans jugement, sans accès à son "dossier", en totale violation du droit international,et notamment de la 4ème convention de Genève, souligne Addameer, l’association palestinienne de défense des prisonniers.

Le boycott des tribunaux se poursuit de la part des centaines de prisonniers politiques qui sont dans cette même situation révoltante.


Quant à Khader Adnan, qui est de la région de Jénine, et qui était en grève de la faim depuis 58 jours, il avait décidé dimanche de cesser également de boire de l’eau.

A la suite de cette annonce, un tribunal militaire israélien l’a condamné, "dans l’urgence", à 1 an de prison pour "appartenance à l’organisation Djihad Islamique".

Khader ayant été emprisonné le 11 décembre 2017, il devrait être libéré d’ici un peu plus d’un mois, et il a recommencé en conséquence à s’alimenter.

Pour le punir, les autorités israéliennes avaient en outre empêché ses avocats de le voir depuis le 17 septembre, l’avaient placé en cellule d’isolement, privé de visites et transféré à plusieurs reprises d’une prison à l’autre.

HONTE A CE RÉGIME COLONIAL ET À TOUS CEUX QUI LE SOUTIENNENT !

BOYCOTT SOUS TOUTES SES FORMES DE l’OCCUPANT ISRAÉLIEN !

CAPJPO-EuroPalestine


Derniers articles dans la même rubrique 0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 9450