Adhésions et dons       CAPJPO-EuroPalestine en faits       Contact 
Vidéos
7 novembre 2018

BDS : l’Université de Leeds (Royaume-Uni) sanctionne des entreprises collabos, dont Airbus

Leeds est devenue la première université du Royaume-Uni à mettre en œuvre la lettre « D » de la campagne BDS (Boycott – Désinvestissement – Sanctions), en liquidant ses actifs au capital de trois entreprises coupables de collaboration militaire avec Israël.


Les firmes en question sont United Technologies, Keyence Corporation et Airbus, a précisé un porte-parole de la campagne dans le journal des étudiants de l’Université The Gryphon. Le désinvestissement porte sur un total de 1,2 million de dollars.

Dans une lettre ouverte à la direction de l’Université, publiée le mois dernier, le comité Palestine de Leeds avait également demandé la cession des titres détenus par l’établissement au capital d’une quatrième entreprise, la banque HSBC, mais n’a pas obtenu satisfaction pour le moment.

Un porte-parole de la direction de l’Université, interrogé par The Gryphon, s’est défendu en disant qu’HSBC « n’a pas d’investissement direct dans des entreprises d’armements », mais que l’enquête sur ce point continuait néanmoins.

« C’est un succès de taille, et nous espérons bien que le mouvement va progressivement s’étendre à toutes les universités du pays », a commenté pour sa part Evie Russell-Cohen, co-présidente du Comité Palestine de l’Université.

Pour Youssef Abdelfattah, « c’est dur, pour des étudiants palestiniens comme je le suis moi-même, de constater que nos frais de scolarité sont investis dans des entreprises qui fabriquent les armes utilisées contre notre propre peuple. Il faut que cela cesse ».

Source : Electronic Intifada

CAPJPO-EuroPalestine


Derniers articles dans la même rubrique 0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 1290