Adhésions et dons       CAPJPO-EuroPalestine en faits       Contact 
Vidéos
15 novembre 2018

Laissez entrer les médecins dans Gaza !

Un cri d’alarme et une demande au Ministre des Affaires étrangères français concernant l’impossibilité pour des médecins ayant un patronyme arabe d’entrer dans la Bande de Gaza.




COMMUNIQUÉ

Le Professeur Christophe OBERLIN, chirurgien, se rend en équipe dans la Bande de Gaza trois fois par an depuis décembre 2001, pour y opérer notamment les victimes présentant des séquelles de traumatismes de guerre.

Jusqu’aux élections palestiniennes de février 2006 ses missions étaient prises en charge par le Ministère Français des Affaires Etrangères (consulat de France à Jérusalem-Est). Depuis cette date, les missions sont financées par une association intitulée PCRF (Palestine’s Children Relief Fund, fond d’aide pour les enfants de Palestine), association non gouvernementale déclarée aux Etats-Unis et en Palestine. Il s’agit d’une puissante association, la première ONG médicale travaillant à Gaza, en Cisjordanie et dans les camps de réfugiés du Liban (plus de cent missions par an, toutes spécialités chirurgicales confondues, ayant permis, entre autres, l’introduction de la pratique de transplantation rénale dans la Bande Gaza).

Pour entrer dans la Bande de Gaza, les équipes sont soumises à l’obtention d’un permis d’entrée par un service de l’armée israélienne (COGAT), permis à renouveler par périodes de six mois.

Or, depuis trois mois, 24 praticiens de diverses nationalités n’ont pas reçu ou vu renouveler leur permis d’entrer (liste jointe)*. Ceci a entrainé de très graves conséquences, réduisant considérablement les capacités des équipes acheminées.
Par ailleurs dans les 24 cas il s’est agi de praticiens au patronyme d’origine arabe.

Le professeur OBERLIN doit partir le 28 novembre 2018 avec notamment un chirurgien orthopédiste anglais, le Dr Asan RAFEE de Manchester, qui a déjà opéré plus d’une vingtaine de fois à Gaza. Or le permis d’entrée du Dr Asan RAFEE n’a pas été renouvelé à ce jour. Comme à l’accoutumée, les non-renouvellements ne sont pas motivés par le COGAT.

Dans le contexte actuel, avec plus de 8 000 blessés par balle au niveau des membres depuis le mois de mars 2018 les capacités chirurgicales de Gaza sont submergées.

Il est demandé à Mr le Ministre des Affaires Etrangères d’interpeller les autorités israéliennes afin que cesse cette entrave à la liberté d’entrer des équipes soignantes à Gaza, et aussi une discrimination apparemment basée sur l’origine vraie ou supposée de certains praticiens qui font partie de ces équipes internationales. "

Dr. Adham Badwan dentist USA

Kholoud Nassar Perfusionest USA

Dr. Adil Husain pediatric cardiac surgeon USA

Dr. Assad Alhroob pediatric cardiologist USA

Dr. Houssam El Tawel thoracic surgeon Germany

Dr. Ala’a Salem anesthesiologist Germany

Dr. Khaled Abu Ghazaleh maxillofacial surgeon USA

Dr. Imad Tabry adult cardiac surgeon USA

Sofyen Tebbi Prosthetics and Orthotics Germany

Dr. Rafee Asan Azez hand surgeon UK

Dr. Mohamed Radhi pediatric oncologist USA

Dr. Nazeeh Abu Dayyah Scoliosis and spine surgeon Germany

Dr. Ibrahim Barouni plastic surgeon UK

Dr. Ismail mehr anesthesiologist USA

Dr. Khalique Zahir hand and plastic surgeon USA

Dr. Taqi Salaam anesthesiologist USA

Dr. Abdel Noureldin emergency medicine USA

Dr. Abdalla Zarroug pediatric general surgeon USA

Dr. Walid Ayad Maxillofacial surgeon Germany

Dr. Ibrahim Moussa maxillofacial surgeon Germany

Dr. Mohammed Alhatou thoracic surgeon USA

Dr. Faris Abushaban Orthopedic surgeon Canadian

Dr. Wasfy Hamad chest and pulmonary USA

Source : Pr Christophe Oberlin





Mohamed Qassem, 17 ans, amputé des deux jambes

CAPJPO-EuroPalestine


Derniers articles dans la même rubrique 0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 9450