Adhésions et dons       CAPJPO-EuroPalestine en faits       Contact 
Vidéos
26 novembre 2018

Colonies israéliennes : Après AirBnb, booking.com sur la sellette

L’ONG américaine Human Rights Watch et l’ONG israélienne Kerem Navot ont appelé le site de tourisme Booking.com à suivre l’exemple d’Airbnb et à cesser de proposer des locations de logements dans les colonies israéliennes de Cisjordanie occupée.


« Booking.com et d’autres entreprises contribuent à pérenniser un régime discriminatoire en Cisjordanie en poursuivant leurs activités en Cisjordanie », écrivent Human Rights Watch (HRW) et Kerem Navot dans un rapport publié mardi et intitulé « Bed and Breakfast en terre volée ».

La plate-forme de réservation de logements en ligne Airbnb a annoncé la semaine dernière qu’elle renonçait à faire des offres dans les implantations de Cisjordanie, provoquant la colère et les menaces de sanctions israéliennes.

« Des Israéliens et des étrangers peuvent louer des logements dans les colonies, ce qui est dans la pratique interdit aux détenteurs de papiers d’identité palestiniens », écrivent les deux ONG. Elles disent n’avoir connaissance d’aucune autre situation semblable dans le monde dans laquelle les propriétaires listés par Airbnb n’ont « pas d’autre choix que de pratiquer la discrimination à l’encontre de leurs hôtes en raison de leur origine nationale ou ethnique ».

Elles dénoncent le fait que des propriétaires palestiniens de terrains ne peuvent pas séjourner dans un logement bâti sur leur propre terre.

Le rapport a répertorié 139 logements proposés par Airbnb dans des implantations de Cisjordanie entre mars et juillet 2018 et 26 annonces pour Booking.com.

Dix-sept de ces logements ont été construits sur des terrains dont les autorités israéliennes ont reconnu qu’ils appartenaient à des Palestiniens avant d’être saisis, dit le rapport.

Interrogé par courrier électronique par l’AFP sur l’éventualité d’imiter Airbnb, Booking Holdings, basé aux Etats-Unis et propriétaire de Booking.com, n’a pas indiqué si sa politique allait être modifiée.

Aidons-les à prendre une décision en conformité avec le droit international :

Booking.com : service.clients booking.com - Tel : 01 57 32 92 09

CAPJPO-EuroPalestine


Derniers articles dans la même rubrique 0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50