L’armée israélienne à nouveau prise en flagrant délit de mensonge (...) - CAPJPO - EuroPalestine
  Adhésions et dons       CAPJPO-EuroPalestine en faits       Contact 
Vidéos
10 décembre 2018

L’armée israélienne à nouveau prise en flagrant délit de mensonge (vidéos)

Deux vidéos publiées dimanche contredisent formellement les allégations de l’armée israélienne, qui avait affirmé que Mohammed Khossam Khabali, tué mardi à Tulkarem, était mort « au cours d’affrontements » : en réalité, ce Palestinien de 23 ans, a été assassiné d’une balle dans le dos, alors qu’il ne représentait aucune menace pour les soldats.

A voir, ci-dessous, les images tirées de caméras de vidéosurveillance, publiées par la chaîne palestinienne Al Fajer.

Une deuxième séquence, publiée par la même chaîne, juxtapose les prises de vue visibles ci-dessus avec les images, filmées simultanément, par une deuxième caméra de surveillance, où l’on voit les soldats qui vont tirer patrouiller tranquillement dans la grand-rue de cette ville palestinienne. Il est même possible de cerner les visages d’un groupe de trois soudards parmi lesquels se trouve selon toute vraisemblance l’assassin :

Un journaliste de Tulkarem (nord de la Cisjordanie occupée), interrogé par le quotidien israélien Haaretz, précise que la scène a eu lieu au petit matin et que les soldats ont tiré depuis une distance approximative de 80 mètres. Mohammad était handicapé mental et physique, et s’aidait d’une canne pour marcher, ajoute-t-il. Et contrairement aux affirmations de l’armée, aucune image ne montre une quelconque « confrontation violente » censée justifiée l’assassinat.

Mohammad avait été transporté aussitôt à l’hôpital, où les médecins n’avaient pu que constater son décès.

CAPJPO-EuroPalestine


Derniers articles dans la même rubrique 0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 9510