Quand les juifs israéliens s'attaquent à d'autres juifs... - CAPJPO - EuroPalestine
  Adhésions et dons       CAPJPO-EuroPalestine en faits       Contact 
Vidéos
29 décembre 2018

Quand les juifs israéliens s’attaquent à d’autres juifs...

La tolérance israélienne étant bien connue, elle ne s’exerce pas seulement à l’encontre des Non-Juifs ou des Juifs un peu trop "bronzés", comme ceux qui ont émigré d’Ethiopie, voire les Juifs Orientaux, mais aussi contre les juifs religieux qui ne sont pas dans la ligne "dure" qui prévaut actuellement en Israël...

Les Juifs réformistes, qui font partie d’une branche plus libérale du judaïsme, sont en effet devenus une cible en Israël depuis quelques années.

Au point qu’une de leur synagogue avait été attaquée dans la ville de Ra’anana, au centre d’Israël, et vandalisée en novembre 2016 par des juifs orthodoxes... contre lesquels aucune sanction n’a été prononcée (Pas vus, pas pris...).

"Traiter un Juif de réformiste est une insulte en Israël, et peut vous exposer à des poursuites pour diffamation ", rapporte un site israélien.

" L’an dernier, le grand rabbin séfarade de Jérusalem, Shlomo Amar, a comparé les Juifs réformateurs aux négationnistes de l’Holocauste.", ajoute le même site.

"L’élection d’une femme à la mairie de Beit Shemesh, dans la banlieue de Jérusalem, a déclenché la polémique, d’autant que la maire a osé parler des droits des femmes, déclenchant la colère de la population orthodoxe haredi, et notamment de son rabbin David Benizri, un éminent partisan du mouvement orthodoxe Shas, qui est au gouvernement."

Evoquant le père décédé de la maire, ce dernier a écrit : "Je plains sa fille réformiste, la maudite femme méchante, qui est venue ici et a parlé au nom du Rabbinat et pour le soi-disant Conseil des femmes de Beit Shemesh. Amère sera son jour de jugement, amère sera son jour de reproche."

La maire aurait intenté contre lui un procès en diffamation, en déclarant : "Je ne suis pas une réformiste et son intention était de me diffamer, moi et ma famille".

Quand on sait qu’aux Etats-Unis, le judaïsme réformé est demeuré le mouvement juif américain le plus important, avec 35 % (contre 18% pour de Juifs conservateurs et 10% d’Orthodoxes), on comprend qu’un nombre croissant de Juifs américains prennent leurs distances avec Israël !

CAPJPO-EuroPalestine


Derniers articles dans la même rubrique 0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 9550