Serial killers : témoignage de l'ONG israélienne B'Tselem - CAPJPO - EuroPalestine
  Adhésions et dons       CAPJPO-EuroPalestine en faits       Contact 
Vidéos
7 janvier 2019

Serial killers : témoignage de l’ONG israélienne B’Tselem

L’armée israélienne a assassiné trois Palestiniens en Cisjordanie, en prétendant qu’ils avaient écrasé des Israéliens, lors d’accidents qui n’ont jamais eu lieu, indique l’ONG israélienne B’Tselem.



"En l’espace de 9 jours en décembre, l’armée israélienne a tiré sur trois Palestiniens et les a tués, alors qu’ils ne représentaient aucun danger, comme l’a reconnu le brigadier general Eran Niv. C’est la conséquence de la politique gouvernementale qui permet d’ouvrir le feu à volonté sur des Palestiniens, sans justification, et qui garantit l’impunité dans ces conditions", écrit B’Tselem.

Le 11 Decembre dernier, Omar Awwad, 24 ans, a été tué d’une balle dans le dos par des soldats alors qu’il était en voiture et repartait chez lui en voiture près d’Hébron, après son travail, après avoir passé un barrage. Les soldats ont prétendu qu’il avait essayé de les écraser, ce que rien n’est venu démontrer. Aucun soldat n’a été blessé, en revanche, ils sont laissé mourir Omar sans assistance médicale.

Le 13 Décembre, c’était au tour de Hamdan Ardah, 58 ans, d’être mortellement blessé par des soldats, alors qu’il conduisait dans la zone industrielle d’al-Birah, et avait accroché un soldat en étant surpris par leur présence. Là encore, ils ont empêché une ambulance de lui prodiguer des soins.

Le 20 décembre Qassem Abassi, 17 ans, a été tué d’une balle dans le dos alors qu’il était en voiture avec 3 personnes de sa famille et se rendaient à Naplouse pour des loisirs.

"En fait des centaines de meurtres de ce type sont passés sous silence ou "blanchis", avec la mention "suspects", souligne l’ONG israélienne qui a documenté précisément les 3 derniers cas.

Source : B’Tselem

CAPJPO-EuroPalestine


Derniers articles dans la même rubrique 0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 9510