La délation encouragée en Israël, éclabousse certaines universités - CAPJPO - EuroPalestine
  Adhésions et dons       CAPJPO-EuroPalestine en faits       Contact 
Vidéos
9 janvier 2019

La délation encouragée en Israël, éclabousse certaines universités

Dans un éditorial, le journal israélien Haaretz dénonce les méthodes de délation initiées par l’extrême-droite, et qui font des ravages jusqu’au sein des universités israéliennes.

"Sur le site de l’organisation israélienne d’extrême-droite " Im Tirtzu", il y a une section spéciale dédiée à la délation. Des événements récents survenus à l’Université Hébraïque de Jérusalem, montrent les ravages causés par ces méthodes", écrit le journal ce mercredi.

"Section spéciale pour les mouchards : "Avez-vous des infos pour nous ? Avez-vous été témoin d’un incident ? Avez-vous des infos sur un cours ou un conférencier qui aurait déformé la réalité et diffamé Israël ? Dites-le-nous et nous le répercuterons" , peut on lire sur ce site.

"Si vous voulez devenir indic, il suffit de cliquer sur le lien", écrit Haaretz.

"Tant et si bien, poursuit le quotidien, que le Dr. Carola Hilfrich de l’Université Hébraique de Jérusalem, a été l’objet d’une campagne de harcèlement et de menaces, et s’est trouvée contrainte de suspendre ses cours."

Cette enseignante, a été accusée d’avoir renvoyé de son cours une étudiante qui y participait en uniforme de l’armée. "Faits largement relayés par les médias israéliens qui n’ont même pas pris la peine de les vérifier, et attitude des dirigeants de l’Université, largement responsables de la situation actuelle", fait remarquer Haaretz.

L’enseignante n’a pas viré de son cours l’étudiante en uniforme, mais a été interpellée par cette dernière, dans l’université, en dehors des cours. L’étudiante se plaignait d’avoir été critiquée par une autre étudiante en raison de sa tenue, ce à quoi la prof lui a répondu "Si vous voulez être traitée comme une civile, habillez-vous en civil".

"Dans un assaut le "loyauté" le président de l’Université a fait des excuses à propos d’un incident qui n’a jamais eu lieu", critique Haaretz.
Celui-ci s’est fendu d’un communiqué assurant que les étudiants étaient bienvenus de suivre les cours dans la tenue qu’ils souhaitaient et notamment en uniformes de l’armée.

Heureusement, il y a eu des étudiants et des enseignants de la même université pour protester contre le harcèlement de cette enseignante et les méthodes employées (elle avait été filmée à son insu en train d’avoir cette conversation privée dans les couloirs de l’université, à la demande expresse de l’étudiante).

Pour rappel, la délation est très "tendance" en Israël. Le maire de Nice, Christian Estrosi a même cru bon l’an dernier de tester un logiciel israélien poussant les citoyens à la délation, en leur proposant de "filmer tout ce qui pourrait leur paraître suspect dans leur entourage", films transmis en direct à la police...

Un bide, qui a amené la mairie de Nice à remettre dans sa culotte cette "initiative citoyenne".

Source Haaretz

CAPJPO-EuroPalestine


Derniers articles dans la même rubrique 0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 9510