Relaxe pour Caroline ! Jugement le 22 février prochain ! - CAPJPO - EuroPalestine
  Adhésions et dons       CAPJPO-EuroPalestine en faits       Contact 
Vidéos
17 janvier 2019

Relaxe pour Caroline ! Jugement le 22 février prochain !

Caroline, une jeune Tourangelle de 34 ans, était jugée ce jeudi par le tribunal de Bobigny pour une soi-disant "entrave à la circulation d’un aéronef", parce qu’elle était intervenue le 30 juillet dernier dans un avion d’Air France pour s’indigner du traitement subi par un étranger embarqué de force sur le même avion qu’elle.

Un procès sans parties civiles puis qu’Air France n’a pas porté plainte (d’autant que le retard au décollage de l’avion a été dû à d’autres causes).

Mais parce que dans cette société, on n’est pas censé faire preuve d’humanité et se mêler des affaires des autres, et encore moins de celles de la police, le procureur a demandé au tribunal une condamnation à 1000 euros d’amende avec sursis.

Caroline, pour qui de nombreuses personnes s’étaient déplacées au tribunal afin de manifester leur solidarité, devrait être relaxée, a plaidé son avocat.

Il a souligné que Caroline s’était émue de voir un passager avec une "sorte de cagoule noire" sur la tête, qui criait au fond de l’avion, qu’elle n’avait aucune intention de s’opposer à une décision judiciaire, mais avait agi, choquée par la violence de la scène, dans un but humanitaire.

Il s’est appuyé sur une décision du Conseil Constitutionnel du 6 juillet 2018, qui a estimé qu’il n’y a pas de délit lorsqu’on agit par fraternité, ainsi que sur un avis de la Commission Nationale des Droits de l’Homme du 18 mai 2017, qui ne reconnait pas le délit d’"entrave à la circulation d’un aéronef" dans de telles conditions.

Caroline a contesté le rapport fait par les policiers qui ont déformé la manière dont elle est intervenue dans l’avion. Elle a dénoncé leur autre mensonge, puisqu’ils ont prétendu dans l’avion que l’homme embarqué de force avait violé une mineure, ce qui était totalement faux.

Son avocat s’est par ailleurs étonné du type de questions qui lui ont été posées lors de sa garde à vue (puisqu’elle a avait été débarquée de l’avion. Cf notre article : http://www.europalestine.com/spip.php?article15002).

- Etes-vous adhérente d’un parti politique ?
- Faites-vous partie d’une association ou d’un syndicat" ?
...

Le jugement sera rendu le 22 février prochain. Caroline remercie d’ici là tous ceux et toutes celles qui l’ont soutenue moralement et financièrement.

CAPJPO-EuroPalestine


Derniers articles dans la même rubrique 0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 9570