Accueil > Actualités

L’incendie de Notre Dame ? Un rabbin franco-israélien ne s’en désole pas...

dimanche 21 avril 2019

Le rabbin franco-israéien Shlomo Aviner, salarié par l’Etat d’Israel, et considéré comme un rabbin important en Israël, ne se désole pas du tout de l’incendie de Notre-Dame, au contraire...


"Brûler les églises à l’étranger n’est pas à l’ordre du jour pour le moment. En revanche, on peut se poser la question pour les églises qui sont sur notre terre" , a déclaré cet éminent rabbin, vivant en israël et né à Lyon, interrogé sur la question.

Shlomo Aviner, qui dirige une école religieuse, qui est à la tête de la colonie Beit, qui a écrit 200 livres traduits en plusieurs langues, a lancé la mode des SMS permettant de lui poser des questions, et l’a désormais étendue à Facebook, Messenger, et Whatsup.

Après l’incendie de Notre Dame, l’un de ses fans lui a posé la question suivante :

"La cathédrale constituant une idolâtrie, doit-on se réjouir du fait qu’elle ait brûlé, sachant qu’il y a une Mitzvah (prescription religieuse juive, équivalent d’une fatwa) recommandant la destruction des églises ?".

Ce à quoi, cet éminent rabbin a répondu :

Ce n’est pas notre job pour le moment. Il n’y a pas de mitzvah nous prescrivant d’aller à l’étranger pour y brûler les églises. En revanche, sur notre terre sainte, la question se complique. Le rabbin Satmar Rabbi a effectivement recommandé la destruction des églises en Israël, et spécifié que ceux qui émigrent en Israel et qui ne le font pas commettent un pêché. Mais le Rabbin Menachem Mendel Kasher soutient pour sa part que si nous devons reconstruire une église après l’avoir brûlée, c’ un pêché encore plus grand. Et cette église à Paris sera sans doute reconstruite".

Pour rappel, plusieurs églises ont été incendiées en Israel ces dernières années. Et curieusement, la police israélienne s’est trouvée curieusement impuissante chaque fois qu’il s’est agi de retrouver les incendiaires.


Eglise de la multiplication des pains vandalisée par des colons israéliens


Eglise Tabgha incendiées par des colons

Il y a quatre ans, rappelle Mondoweiss, quand on lui a demandé s’il soutenait l’incendie des églises, le dirigeant du parti Lehava, Benzi Gopstein, a répondu : "Bien entendu. Où est le problème ?".

Et il n’est pas le seul à avoir fait de telles recommandations. Mais aucun n’a été accusé d’"incitation à la haine". Il s’agit d’un débat religieux, n’est-ce pas ? Ce n’est pas comme un appel à résister à l’occupation.

Toutefois, d’autres religieux estiment que de telles prescriptions doivent être mises en sourdine, afin de ne pas gâcher les bonnes relations entre Israël et les Évangélistes.

Source : Mondoweiss

CAPJPO-EuroPalestine

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0