Accueil > Actualités

La police israélienne empêche un tournoi de football à Jérusalem Est

dimanche 21 avril 2019

Parce qu’il se déroulait à l’occasion de la Journée Internationale de soutien aux prisonniers palestiniens, Israel a empêché un tournoi de foot de se tenir dans la région de Jérusalem Est.


Le ministre israélien de la "sécurité intérieure", Gilad Erdan, a envoyé sa police fermer le stade de Beit Safafa, où devait se dérouler un tournoi avec 12 équipes de jeunes footballeurs de 12 à 13 ans.

Non content d’avoir coupé cette localité du reste de la Cisjordanie avec le mur d’annexion, et de l’avoir encerclée de colonies, Israel ne peut même pas supporter que des jeunes Palestiniens y jouent au foot !

Que fait l’UEFA ? Que fait la FIFA ?

Combien de temps avant que soient appliquées à Israel les "règles du fair play" affichées par ces organisations, et que ce régime d’apartheid soit expulsé, comme le fut la fédération de football sud-africaine, pendant l’apartheid, en 1976 ?



Le sport, n’est pas pas la seule activité ciblée par l’occupant, direz-vous. Dans la région de Jérusalem Est, il n’est pas rare qu’Israel empêche de se dérouler des conférences de presse, des événements culturels, et même des festivals pour les enfants.

En janvier, le même ministre a empêché la tenue d’un événement célébrant les 50 ans de L’hôpital Al-Maqased.

Et en mars dernier, c’est un événement pour la fête des Mères, organisé en coopération avec l’Institut Culturel Français, qu’Israël a fait annuler.

Vous avez vu passer les protestations de Macron ?

CAPJPO-EuroPalestine

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0