Accueil > Actualités

Les colons israéliens envahissent les sites musulmans pendant que les Palestiniens sont bouclés (Photos)

mercredi 24 avril 2019

La Pâque juive ? La Pâque musulmane, oui ! Car à Jérusalem-Est sur l’Esplanade des Mosquées, à la Mosquée Ibrahim d’Hébron, comme à Naplouse, des dizaines de milliers de colons envahissent en ce moment, sous escorte policière, les lieux saints musulmans, en territoire palestinien occupé, pour y effectuer des rituels "juifs" (??), et surtout pour provoquer les Palestiniens pendant qu’eux-mêmes ne peuvent accéder à leurs lieux saints, qu’ils soient musulmans ou chrétiens.


Voilà plusieurs jours que les colons, avec la bénédiction de Netanyahou et autres fascistes au gouvernement, envahissent les lieux saints musulmans tandis que les Palestiniens ont une interdiction de bouger pendant 8 jours, sous prétexte de "Pâque Juive" !

Sur l’Esplanade des Mosquées, que font-ils depuis dimanche dernier ?

Ils sont des centaines, escortés par la police, à se ruer sur les lieux saints musulmans, tandis que leur accès est interdit aux Palestiniens.

Quels sont ces "rituels" auxquels ils procèdent ? De quel rite s’agit-il ?
Le Mur des Lamentations auraient-ils perdu son charme, eux qui aiment tant les murs ?

- Même chose à Naplouse où des centaines de colons ont envahi, ce mardi, le site archéologique du village de Sabastiya village. Elle a bon dos leur archéologie... Ils feraient mieux de lire les textes de Shlomo Sand, qui dément, en se fondant sur l’archéologie reconnue, leurs mystifications.

L’armée à installé des checkpoints "renforcés" à toutes les entrées de Sabastiya pour bloquer les résidents palestiniens et les empêcher de circuler.

Le village est littéralement bouclé. Dans quel autre pays dit "civilisé", a-t-on vu jouer cela ?

Monsieur Macron, qui est tant attaché aux lieux saints comme on l’a vu, ne s’émeut pas de ces "hérésies" religieuses, pas plus qu’il n’est gêné par la destruction des églises par ces mêmes colons, ou par le fait que les Chrétiens de Gaza sont interdits de fêter Pâques dans les lieux saints de Cisjordanie.

Eglise démolie par les colons en Cisjordanie


Chrétiens de Gaza dans l’incapacité de se rendre à l’Eglise de la Nativité à Béthléem ou au Saint Sépulcre

- Quant à Hébron, autre ville palestinienne, plus de 20.000 colons y ont débarqué mardi pour aller à Mosquée Ibrahim, dont l’accès est interdit aux Palestiniens.

Et là encore, les Palestiniens sont bouclés dans certains quartiers, empêchés d’accéder à leur mosquée, par des checkpoints supplémentaires installés un peu partout à l’occasion de cette belle Pâque Juive.

Pour rappel, la Mosquée d’Ibrahim est le lieu où ont été tués 29 fidèles en prière, et où plus de 120 Palestiniens ont été blessés, le 25 février 1994, par le colon israélien Baruch Goldstein, dont l’attentat est célébré chaque année par les colons d’Hébron.

En 1997, pour récompenser les colons de leur terrorisme, la Mosquée Ibrahim a été coupée en deux, l’une des deux parties étant transformée en synagogue, le "Caveau des Patriarches", réservé aux colons.

Et depuis cette date, tout le quartier historique du centre ville d’Hébron a été fermé aux Hébronites. La rue centrale de Shuhada a été fermée, ainsi que tous les commerces qui animaient ce centre ville, obligeant de nombreux Palestiniens à déménager, tandis que ceux qui sont restés subissent les lâchers d’ordures et d’excréments de la part des colons, sans compter les violentes agressions et arrestations quotidiennes.





A tel point que les enfants d’Hébron ne peuvent se rendre seuls à l’école sans se faire agresser. Et ils sont parfois obligés d’avoir classe dans la rue quand leur école est attaquée.

Une seule conclusion : BOYCOTT ISRAEL !

(Traduit par CAPJPO-EuroPalestine)

Source : Maan News Agency

CAPJPO-EuroPalestine

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0