Adhésions et dons       CAPJPO-EuroPalestine en faits       Contact 
16 mars 2007

Il y a 4 ans, Rachel Corie, pacifiste de 23 ans, était écrasée par un bulldozer israélien

Le 16 mars 2003, la jeune américaine d’International Solidarity Movement (ISM) venue soutenir les Palestiniens de la Bande de Gaza était écrasée par un bulldozer israélien. Elle avait eu le tort de s’opposer à la destruction d’une maison palestinienne à Rafah. Les enfants de Rafah viennent de commémorer ce 4ème "anniversaire"par l’ouverture d’une exposition permanente à sa mémoire. Nous reproduisons ci-dessous le récit de Mohamad Alajaml, publié par Al-Ayam.

style='float:right; width:544px;'>
"Les enfants du jeune Parlement Palestinien ont commémoré le 4è anniversaire de la perte de Rachel Corrie, militante solidaire américaine, en organisant une exposition permanente pour elle, qui comprend des photos et des objets lui ayant appartenu, au centre du gouvernorat.

L’exposition à laquelle assistaient un grand nombre d’enfants et bien d’autres personnes concernées, comportait des photos de Rachel, des déclarations et d’autres documents publiés au moment de sa mort, ainsi que des objets lui ayant appartenu, un cercueil symbolique recouvert d’un drapeau palestinien. L’exposition s’est ouverte par la lecture de poèmes commémoratifs que deux élèves avaient écrits en anglais ; Nadeem AlMahaydeb (11 ans) et Islam AbuSharkh (12 ans). Ces deux élèves ont évoqué l’attitude héroïque de Rachel Corrie qui a affronté un bulldozer israélien pour tenter d’empêcher la démolition d’une maison palestinienne, une attitude qui lui a coûté la vie.

Les deux jeunes filles ont souligné dans leurs poèmes que les Enfants de Rafah et tous les enfants Palestiniens n’oublieront jamais Rachel et qu’elle restera dans leurs mémoires aussi longtemps qu’ils vivront. Les enfants ont ensuite suspendu des pancartes avec des inscriptions comme "Rachel nous ne vous oublierons jamais", "Rachel nous avons besoin de vous", "Rachel Corrie est morte comme une Palestinienne, nous l’accueillons dans la plus haute estime et le plus grand honneur". Les enfants ont alors déposé des couronnes et des branches d’oliviers sur le cercueil symbolique. Ils ont envoyé leurs voeux et leur respect aux parents de Rachel qui vivent aux Etats-Unis et qui avaient rejoint les enfants l’an derniers lors des commémorations du troisième anniversaire.

Après avoir accroché une grande photo de Rachel sur le mur de la salle d’exposition, Ameer Barakeh (14 ans) s’est avancé de quelques pas vers le cercueil symbolique de Rachel, a mis des fleurs puis a regardé un long moment sa photo et les yeux de l’enfant se sont embués et des larmes ont coulé sur ses joues. Il a déclaré : "même si 4 ans ont passé, elle est toujours dans mon esprit et tous les jours je me souviens de son grand sourire quand elle venait dans ce parlement, s’asseyait avec nous, parlait avec nous et nous faisait cadeau de jouets et de vêtements". Il a ajouté qu’il se préparait avec les jeunes parlementaires à entretenir régulièrement la mémoire de Rachel Corrie, Tom Hurndall, James Mullet et tous les membres du mouvement de solidarité qui ont été tués.

Abdel Raouf Barbakh le responsable du parlement des jeunes a souligné que l’idée de l’exposition était venue des enfants, qui avaient apporté des objets et des cadeaux que Corrie leur avait donnés et avaient commencé à rassemblé toutes ses déclarations. Barbakh a invité la population à visiter l’exposition.

http://www.al-ayyam.ps/znews/site/template/Doc_View.aspx?

pour voir les emails de Rachel à sa famille et à ses amis voir consulter : http://www.rachelswords.org/]

(Traduit par Carole SANDREL)

Capjpo-EuroPalestine



Derniers articles dans la même rubrique 0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 8250