Accueil > Actualités

Des scientifiques s’élèvent contre la tenue d’une manifestation internationale de physique en Israël

dimanche 2 juin 2019

Ci-dessous la lettre ouverte de scientifiques protestant contre l’organisation de la prochaine Olympiade internationale de physique en Israël.


Vingt scientifiques, dont George P. Smith, lauréat du prix Nobel de chimie en 2018, ont écrit une lettre ouverte aux organisateurs de la prochaine Olympiade internationale de physique pour protester contre sa tenue en Israël.

"Nous soussignés protestons contre l’organisation à Tel Aviv, en Israël, de la prochaine Olympiade internationale de physique (IPhO), du 7 au 15 juillet 2019.

Le comité organisateur affirme que l’objectif de l’Olympiade internationale est de semer « les graines de la coopération et de l’amitié parmi les étudiants du monde entier ». Dans les circonstances présentes, les citoyens de nombreux pays sont de fait interdits d’entrée en Israël et donc de participation à l’Olympiade, sans même parler des étudiants de Cisjordanie et de Gaza.

En tant qu’universitaires, et en tant que citoyens, nous souhaitons attirer votre attention sur la gravité de la situation à laquelle sont confrontés les élèves, les étudiants et les enseignants palestiniens. Les habitants de Gaza vivent sous un blocus rigoureux, les étudiants et les universitaires ne peuvent quitter Gaza même s’ils obtiennent une bourse d’études pour l’étranger. Les habitants de Cisjordanie vivent sous occupation militaire et sont couramment emprisonnés par les forces armées israéliennes [1,2]. Selon Military Court Watch, 205 enfants palestiniens sont détenus dans des prisons israéliennes. Parmi eux :
- Omar Zahran, élève du lycée de garçons Deir Abu Masha’al, né le 10/10/2002, arrêté le 19/11/2018 et détenu à la prison d’Ofer sans être encore passé en jugement.
- Jawad Hdaib, élève du lycée de garçons Al Fawwar dans le camp de réfigués de Al Fawwar, né le 27/5/2001, arrêté le 18/12/2018 et détenu à la prison d’Ofer sans être encore passé en jugement.

Nous appelons les étudiants du monde entier et leurs encadrants à ne pas participer à la prochaine olympiade internationale de physique en Israël et à soutenir les droits humains des jeunes élèves et étudiants palestiniens, y compris leur droit à l’éducation.

Nous appelons les comités des autres olympiades internationales de science à s’abstenir d’organiser leurs futurs concours en Israël, tant que ce pays continuera son occupation militaire et sa politique d’apartheid, au mépris du droit international.

Respectueusement,

Ahmed Abbes, mathématicien, directeur de recherche au CNRS, Paris, France.

Arnaud Beauville, professeur émérite de mathématiques, Université de Côte d’Azur, Nice, France.

David Comedi, professeur de physique, Université nationale de Tucumán (UNT), Argentine, et directeur de l’Institut de physique de l’Argentine du Nord-ouest - INFINOA (CONICET-UNT).

Sophie Cribier, professeure de physique, Sorbonne Université, Paris, France.

Chandler Davis, professeur de mathématiques, Université de Toronto, Canada.

Dominique Delande, physicien, directeur de recherche au CNRS, Paris, France.

Ivar Ekeland, professeur émérite de mathématiques, Université Paris-Dauphine, France, ancien président de l’université.

Emmanuel Farjoun, professeur de mathématiques, Université hébraïque de Jérusalem, Israël.

Catherine Goldstein, mathématicienne, directrice de recherche au CNRS, Paris, France.

Julien Grivaux, professeur de mathématiques, Sorbonne Université, Paris, France.

Michael Harris, professeur de mathématiques, Université Columbia, New York, Etats-Unis.

Jean-Marc Lévy-Leblond, professeur émérite de physique, Université de Côte d’Azur, Nice, France.

Joseph Oesterlé, professeur émérite de mathématiques, Sorbonne Université, Paris, France.

Vincent Rivasseau, professeur de physique, Université Paris-Sud, Orsay, France.

Jonathan Rosenhead, professeur émérite de recherche opérationnelle, London School of Economics, Londres, Royaume-Uni.

Lionel Schwartz, professeur émérite de mathématiques, Université Paris Nord, France.

George P. Smith, professeur émérite de sciences biologiques, Université du Missouri, Etats-Unis, Prix Nobel de chimie en 2018.

Sylvain Sorin, professeur émérite de mathématiques, Sorbonne Université, Paris, France.

Annick Suzor-Weiner, professeure émérite de physique, Université Paris-Sud, Orsay, France.

Dror Warschawski, Biophysicien, chargé de recherches au CNRS, Paris, France et à l’université du Québec à Montréal, Canada.

Notes
[1] « ‘Un voyage sans fin vers l’enfer’ : Israël emprisonne des centaines de jeunes garçons palestiniens chaque année. Voici leurs témoignages », Netta Ahituv pour Haaretz, 16 mars 2019 (en ligne ici)
[2] « Unprotected : Detention of Palestinian Teenagers in East Jerusalem » [Sans protection : la détention des adolescents palestiniens à Jérusalem Est], B’Tselem, octobre 2017.

Source : L’AURDIP (Association des Universitaires pour le Respect du Droit International en Palestine) est une organisation française d’universitaires créée en liaison avec la Campagne Palestinienne pour le Boycott Académique et Culturel d’Israël PACBI et avec l’organisation britannique BRICUP.
contact chez aurdip.fr

CAPJPO-EuroPalestine

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0