Adhésions et dons       CAPJPO-EuroPalestine en faits       Contact 
20 mai 2008

Israël : 60 ans de mystifications - 22 000 jours de résistance palestinienne
Israel : 60 years of smokescreens - 22 000 days of Palestinian resistance

A l’heure où l’on célèbre les 60 ans de l’existence d’Israël, il nous a paru important de permettre à un maximum de lecteurs de déchiffrer ce que masque la propagande israélienne depuis la création de cet Etat.
Nous lançons donc une chronique quotidienne : une année différente et un nouveau mensonge chaque jour, pendant 60 jours. Chaque texte est traduit en anglais. Un grand merci aux traducteurs.

Il est plus aisé de forger des mythes que de les dissiper. C’est pourquoi, 60 ans après la création de l’Etat d’Israël, et malgré le travail d’enquête fait par les « nouveaux historiens » israéliens dans les années 1980, bon nombre d’idées martelées par la propagande occidentale ont la vie dure. Tout comme il existe un comique de répétition, il y a un tragique de répétition, tout aussi efficace, basé sur le mensonge.

Si la résistance et les luttes des Palestiniens ont tordu le cou à un certain nombre de « croyances », à commencer par l’inexistence du peuple palestinien, la fameuse « terre sans peuple pour un peuple sans terre », d’autres restent incrustées. « David contre Goliath » a certes pris du plomb dans l’aile, Israël étant devenue l’une des plus grandes puissances militaires mondiales et la seule dotée de l’arme atomique au Moyen-Orient. Mais il reste pour beaucoup perçu comme un pays démocratique, laïc, moderne et même pionnier, faisant partie de l’Occident, et obligé de recourir à la force pour assurer sa sécurité, et celle des juifs en général. Malgré son « désir de paix », et ses « offres généreuses », Israël n’aurait trouvé aucun interlocuteur arabe disposé à reconnaître son droit à l’existence. Depuis le 11 septembre 2001, il a même conquis un statut de fer de lance de la « lutte contre le terrorisme » et « contre l’islamisme ». Quelques médias osent parfois déplorer ses réactions « disproportionnées », mais la propagande omniprésente et le chantage à l’antisémitisme masquent le fait que l’Etat d’Israël repose sur une imposture constante depuis sa création.

Israël est un Etat militariste, raciste, colonialiste, qui instrumentalise la religion et a toujours refusé de définir ses frontières. Sa démocratie sélective s’accouple de manière éhontée à un terrorisme systématique. Loin de « défendre les Juifs », Israël se sert d’eux —qu’il s’agisse de la population israélienne ou des Juifs de la diaspora— et représente un danger considérable pour la paix dans le monde, comme le prouvent l’ensemble des faits que nous relatons dans cette brochure. Faits rapportés par des témoins directs, et souvent par des Israéliens auxquels la quasi-totalité des médias ont confisqué la parole.

CAPJPO-EuroPalestine


ENGLISH TRANSLATION----

INTRODUCTION

It is easier to invent myths than it is to dispel them. That is why, 60 years after the creation of the State of Israel, and despite the research carried out by the Israeli "new historians" in the Eighties, many of the falsehoods survive and continue to be spread by western propaganda. Just as repetition is used as an element in comedy, when repetition is based on a lie it becomes a tragedy.

Although the resistance and struggles of the Palestinians have severely strained a certain number of "beliefs", starting with the non-existence of the Palestinian people and the famous "land without people for a people without land", others remain ingrained. The myth of "David against Goliath" has certainly taken a beating, Israel having become one of the biggest global military powers, and the only one in the Middle East with nuclear weapons. But it is still perceived by many as a democratic, secular, modern - even a pioneer - state, as part of the West, and obliged to resort to force in order to protect its safety, and that of Jews in general. Despite its "desire for peace" and its "generous offers", Israel has supposedly found no Arab partners willing to recognize its right to exist.

Since 11 September 2001, it has even obtained the status of a spearhead in the "war against terror" and "against Islamism". A few in the media sometimes dare to deplore its "disproportionate" reactions, but the ever-present propaganda combined with the accusation of anti-semitism masks the fact that the State of Israel has been built on perpetual deceit ever since its creation.

Israel is a militaristic, racist and rapacious state ; it uses religion as a tool for its own ends and has always refused to define its borders. Its selective democracy is coupled, in the most shameless manner, with systematic terrorism. Far from defending Jews, Israel uses them – whether it be the population of Israel or the Jews of the diaspora – and represents a significant danger to world peace, as proven by the facts set out in this brochure. These facts have been reported by direct witnesses, and very often by Israelis themselves, whose voices are absent from almost all the mainstream media.

CAPJPO-EuroPalestine


Derniers articles dans la même rubrique 0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50