Adhésions et dons       CAPJPO-EuroPalestine en faits       Contact 
Vidéos
17 avril 2008

Intolérable : Salah HAMOURI condamné à 7 ans de prison

Salah Hamouri, ce jeune franco-palestinien emprisonné depuis 3 ans en Israël, vient d’être condamné à 7 ans de prison par des tribunaux militaires israéliens, pour avoir fait partie du FPLP et être passé en voiture devant le domicile d’un rabbin !

JPEG - 5.8 ko

Allons-nous accepter que ce jeune étudiant —français, en fait, puisque son père, résident à Jérusalem, ne jouit d’aucune nationalité et que sa mère est française— croupisse encore 4 ans dans les geôles de l’occupant israélien, parce que le gouvernement français a refusé d’intervenir auprès de son allié, le criminel de guerre israélien ?

Cette sentence venant de "juges" auxquels le droit international ne reconnait aucune légalité tombe le jour même de la célébration de la journée internationale des prisonniers politiques.

Nous rappelons à cette occasion que plus de 10 000 Palestiniens, hommes, femmes et enfants, sont actuellement détenus en israël, sans reconnaissance de leur statut de prisonnier politique.

Qu’il s’agisse de militants politiques, d’éducateurs, d’animateurs culturels, de personnes qui se sont opposées à l’annexion de leurs terres, à la construction du Mur, ils et elles sont, de par leur simple existence, le symbole d’une résistance inacceptable pour un Etat qui poursuit le nettoyage ethnique de tout un peuple.

Prison, tortures, tout est fait pour décourager les Palestiniens de rester sur leurs terres, pour les pousser à partir ou à collaborer avec l’occupant.

Depuis 1967, plus de 700 000 Palestiniens, soit l’équivalent de 25% de la population palestinienne, ont été emprisonnés en Israël.

Actuellement, plus de 10 000 d’entre eux sont enfermés dans des conditions inhumaines. Parmi eux :

• 360 enfants âgés de 3 mois à 18 ans (depuis le début de la 2ème intifada en 2000 plus de 2 500 enfants ont été arrêtés)

• 99 femmes dont plusieurs mères, 4 ayant accouché en prison pieds et poings liés à la table d’accouchement

• Plus de 1 000 blessés ou malades qui n’ont pas accès aux soins

Mais la résistance contre l’occupant se poursuit.

Salah Hamouri est l’un de ces prisonniers. C’est l’un des symboles de la jeunesse à laquelle Israël interdit de poursuivre des études, d’envisager un avenir "normal". Mais il est aussi le symbole de la veulerie de nos dirigeants, de leur hypocrisie insoutenable face au respect des droits de l’homme, du constant deux poids, deux mesures quant à leurs "indignations".

Si nous ne sommes pas d’accord, nous devons le dire, et continuer la campagne pour la libération de Salah HAMOURI et de tous les prisonniers palestiniens !

Envoyez aussi des message de solidarité à Salah et à ses co-détenus :

Salah Hamouri : Rimonim prison. Po box 778. Even-Yehuda 40500 Israel.

CAPJPO-EuroPalestine


Derniers articles dans la même rubrique 0 | 10 | 20