Accueil > Actualités

Savoir résister au chantage à l’antisémitisme

mercredi 3 juillet 2019

Rebecca Vilkomerson, Juive américaine, directrice de Voix juives pour la paix, lance un vibrant appel à résister à toutes les formes d’intimidation mises en oeuvre contre ceux qui défendent la cause palestinienne, aux USA comme ailleurs.

"La semaine dernière, Trump et Kushner ont affirmé sans détour que le but réel de leur plan économique pour le Moyen-Orient n’était en rien motivé par un quelconque désir de trouver des solutions pour la paix, mais bel et bien par l’accaparement au bénéfice d’Israël de toujours plus de terre palestinienne, avec un contrôle de plus en plus resserré des Palestiniens,

Et pour bien mettre les points sur les "i", David Friedman a, juste avant l’ouverture de la réunion de Bahrein, donné un feu vert on ne peut plus clair à ces desseins, en encourageant le premier ministre Netanyahou à exécuter sans tarder son plan d’annexion de la Cisjordanie.

Ce n’est certes que l’aboutissement d’une stratégie bien établie et bien rodée qui, s’étant déroulée sur plusieurs décennies, a consisté à prendre le contrôle des Palestiniens, et à voler leur terre.

Les bulldozers israéliens qui rasent continuellement les maisons des Palestiniens, avec l’appui et le renfort des soldats israéliens, l’avancée implacable du mur de l’apartheid, et la prolifération des colonies de peuplement israéliennes, sont là pour nous le rappeler jour après jour.

Alors que, voyant comme peau de chagrin, la Terre palestinienne se réduire de toutes parts, on pourrait baisser la tête, un mouvement de résistance toujours plus en essor est là pour redonner du courage, à celles et ceux qui ne se résignent pas.

Face à cette résistance, devenue mondiale, Israël joue sa dernière carte en ne cessant de taxer d’antisémite, quiconque aurait l’audace d’émettre le moindre doute sur le bien - fondé de sa politique.

Que l’on soit clair à ce sujet, les voix qui, à des degrés divers, s’élèvent pour protester contre la politique d’apartheid du régime israélien ne sauraient en aucune manière se voir cataloguées sous le sigle infamant de l’antisémitisme qui, certes, ressurgit aujourd’hui de façon effrayante.

En ce qui me concerne, j’en ai assez de voir l’identité et l’histoire juives, être instrumentalisées pour servir de faire-valoir à la politique de déshumanisation des Palestiniens.

Hors de question, que je reste silencieuse.

Si vous aussi vous en avez assez, rejoignez-moi en prenant l’engagement "Reprends tes droits", qui a reçu le soutien de l’Institut de Palestine de Diplomatie Publique, et soutenez la lutte des Palestiniens pour leur liberté et leurs droits ; dénoncez contre toute forme de haine, de discriminations et de racisme.

Les attaques incessantes contre les personnes soutenant les droits des Palestiniens ont atteint un degré d’indécence épouvantable. Que tu aies pu survivre aux camps d’extermination nazis, que tu sois, de longue date, militant pour les droits de l’Homme, enseignant, journaliste, ou un individu lambda, rien ne te préserve de ces attaques infamantes. Pour avoir simplement pris la parole pour la Palestine, tu seras accusé d’antisémitisme.

Et pourtant, plus que jamais, il est de notre devoir le plus urgent, de dire ce qui se passe en cette partie du monde, et ce qu’endurent les hommes, femmes et enfants qui y vivent.

Nous avons à faire à des gens qui, en face de nous, déploient des moyens énormes pour nous faire barrage :
Des milliardaires déversent des flots incessants d’argent dans les poches d’armées de calomniateurs pour réduire au silence, en leur faisant peur, les personnes dont la voix serait trop critique à l’égard d’Israël, en ciblant notamment les réseaux sociaux.

On en voit les effets avec ces législateurs qui sont sur le point de mettre au point une réglementation criminalisant l’appel au boycott d’Israël. Nous sommes donc arrivés à un point où il en va de la survie de notre mouvement.

A ce jour, l’élection de militants des droits de l’Homme au Congrès américain, avec même des candidats à la présidentielle favorables à nos idées, nous a donné de l’espoir. On ne saurait, toutefois, s’estimer satisfaits lorsque l’on voit, derrière ce progrès au niveau politique, toute la peine et le désarroi de nombreuses personnes salies par ces sinistres accusations d’antisémitisme.

Nous devons tout mettre en oeuvre, pour que cessent ces ignominies.

Cet engagement est, parmi d’autres, un moyen de leur montrer notre solidarité. Nous envoyons un message très clair, selon lequel, nous ne nous laisserons pas intimider et que, plus que jamais, nous serons aux côtés de celles et ceux qui, partout dans le monde, se battent aux côtés des Palestiniens dans leur juste lutte pour leur liberté.

"Reprends tes droits, et travaille pour la liberté, la justice et l’égalité" !

Nous sommes Palestinien(ne)s et nous nous dressons contre l’antisémitisme.

Nous sommes Juifs, et nous nous dressons conte l’islamophobie

Antisémitisme et islamophobie sont les deux faces d’une même pièce, utilisées par de sombres forces pour inciter à la haine, la peur et la violence.
Pour faire l’apologie du suprémacisme, de la supériorité de certains groupes sur d’autres.

Et maintenant les voilà brandies comme des armes, pour empêcher toute liberté d’expression, tout combat pour les droits de l’Homme.

Ensemble, nous nous dressons conte toute forme de haine, et tous ceux qui la répandent. Particulièrement, ceux qui cherchent à nous faire taire dans notre combat pour la justice. Nous voulons vivre dans un monde libre de toute forme de racsime, et de fanatisme, et où personne ne se voit montré du doigt en raison de ce qu’il est. Nous voulons au contraire vivre dans un monde où la liberté est pour tous, où règne l’égalité, notamment des droits pour toutes et tous. Nous construisons un futur basé sur ces valeurs

Toutefois, lorsque nous nous dressons pour celles-ci, nous sommes attaqués, traités de " TRAITRE", " JUIF AYANT LA HAINE DE SOI", " PAS VRAIMENT JUIF", " EXTREMISTE MUSULMAN" , " ANTISEMITE", " TERRORISTE".

La critique légitime d’Israël est condamnée au silence, par ceux qui rejettent les valeurs pour lesquelles nous luttons. Ils veulent nier la réalité de notre quotidien sous l’apartheid israélien, notre oppression, notre dépossession. Ils nient notre droit démocratique à critiquer librement ceux qui commettent des injustices, et à les rendre comptables de leurs agissements. Cela se produit partout dans le monde dans des pays pourtant dit démocratiques.

Il est temps que cela cesse. Ces attaques ne nous feront pas taire.
Nous devons combattre l’antisémitisme, l’islamophobie, et toute forme de haine dans le monde. Mais nous ne pouvons nier plus longuement le droit des Palestiniens à la liberté et à la justice.

Cet appel s’adresse à celles et ceux qui partagent ces valeurs. Dressons nous contre ces forces et travaillons pour la liberté, la justice, et l’égalité entre nous tous.

Rebecca Vilkomerson

Directrice de JVP (Voix juives pour la paix)

(Traduit par Lionel R. pour CAPJPO-EuroPalestine)

CAPJPO-EuroPalestine

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0