Accueil > Actualités

La Croix : un journal qui a choisi son camp, celui de l’occupant

vendredi 30 août 2019

Dans son édition du mercredi 28 août dernier, le journal "La Croix" consacre une plaine page à la situation de risque pour les enfants israéliens vivant à proximité de la bande de Gaza, sans le moindre mot sur ce que subissent les enfants de Gaza !


Dans cet article intitulé : "Près de Gaza, protéger à tout prix les enfants des kibboutz", le correspondant de La Croix, qui a prix la peine d’illustrer sa prose d’une carte où le mot ISRAEL apparait en gros, mais pas celui de la Palestine, relaie les frayeurs des habitants israéliens.

"Quand l’alarme sonne, vous avez moins de 15 secondes pour rejoindre un abri", explique une femme.
"Comment expliquer à un petit de 2 ans la réaction à avoir lorsqu’il entend l’alarme ?", ajoute-t-elle, en parlant des ballons incendiaires lancés depuis la bande de Gaza, et qui n’ont blessé aucun enfant israélien à ce jour.

La seule victime signalée dans l’article est un enfant de 4 ans tué par un tir de mortier en août 2014.
C’est triste, mais à qui la faute ?
Qui à ce moment-là a choisi de massacrer les Palestiniens et de tuer 500 enfants de la bande Gaza, dont il n’est soufflé mot par le journaliste ?
Pas un mot sur le fait que les bombardements israéliens ciblent régulièrement les écoles, les jardins d’enfants, les hôpitaux, comme les immeubles où sont entassés les familles palestiniennes.

"Chaque maison de ce kibboutz est équipé de chambres capitonnées et les enfants sont ainsi protégés", signale Malo Tresca, le journaliste qui a commis cet article.

On est contents pour eux, mais aucun enfant de Gaza, qui subit pourtant, en permanence de vrais bombardements, avec de vrais drones, de vrais F16, et des vrais missiles, qui s’abattent lâchement sur eux, les bébés et leurs familles entières, ne dispose de chambres capitonnées.

Ignorance crasse et mauvaise foi ne sont pas de nature à gêner La Croix, qui ne corrige pas les grossières erreurs quand son journaliste parle des "mouvements de protestation palestiniens pour la commémoration de la marche du retour" (quelle commémoration ? Il s’agit de revendiquer l’application d’un droit inscrit dans les résolutions de l’ONU et de demander à sortir du Ghetto, NDLR).
Et qui le laisse affirmer que c’est "la flambée de violence des Palestiniens les 3 et 4 mai dernier", qui a "ouvert la voie à une lourde riposte aérienne .de l’Etat hébreu"

ISRAEL CRIMINEL, "LA CROIX" COMPLICE !

- Si vous voulez réagir, vous pouvez contacter la rédaction du journal à :
lecteurs.lacroix chez bayard-presse.com

(Adresse postale : La Croix, 18, rue Barbès. 92128 Montrouge Cedex

CAPJPO-EuroPalestine

.

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0