Accueil > Actualités

Arrestations massives d’étudiants palestiniens par les forces d’occupation

samedi 31 août 2019

L’armée d’occupation israélienne a arrêté lundi dernier au moins 23 étudiants, parmi lesquels plusieurs dirigeants et militants de l’Université de Birzeit, en Cisjordanie occupée, nous informe Samidoun, le réseau international de solidarité avec les prisonniers palestiniens.


Photo : Wattan.TV

Un peu plus tôt, 60 autres étudiants de Birzeit (près de Ramallah) avaient été arrêtés et emprisonnés. Plus de 300 étudiants palestiniens sont actuellement détenus dans les prisons israéliennes.

Les militants étudiants impliqués dans le conseil élu ou dans d’autres organisations sont particulièrement la cible d’arrestations, d’interrogatoires et d’emprisonnement ; presque chaque année, le président de l’association des étudiants de Birzeit est arrêté par les forces d’occupation et empêché d’effectuer ses études à l’Université.

Le Pôle Etudiant Démocratique Progressiste de l’Université de Bir Zeit a publié un communiqué dénonçant les arrestations, en déclarant qu’elles interviennent « dans le contexte de tentatives infructueuses pour saper notre solide volonté et notre ferme détermination », et en affirmant que les Palestiniens ne seront pas intimidés par les persécutions et que la lutte ne sera pas affaiblie par les arrestations.

La Mouvement de la Jeunesse Palestinienne en Allemagne (Hirak) a appelé les étudiants du monde entier à s’organiser pour faire face aux arrestations prenant pour cible les étudiants dans toute la Palestine occupée.

La liste des étudiants arrêtés comprend les personnes suivantes :

- Ribhi Karajeh, de Saffa, à l’Ouest de Ramallah
- Mohammed Munir Barghouthi, de Kobar, au Nord de Ramallah
- Kanaan Hazmawi, de Kobar
- Diaa Mashal Barghouthi, de Kobar
- Marwan Adib Barghouthi, de Kobar
- Nael Jamal Barghouthi, de Kobar
- Shadi Barghouthi, de Kobar
- Musaab Saher Barghouthi, de Kobar
- Mohammed Munir Barghouthi, de Kobar
- Qassam Nael Barghouthi, de Kobar
- Yousef Sarhan, de Kobar
- Khaled Ahmad Qad, de Abu Qash, au Nord de Ramallah
- Aseer Hatem Maarouf, de Ain Qinya, au Nord de Ramallah
- Talaat Hatem Maarouf, de Ain Qinya
- Ahmad Kharouf, de Ramallah
- Yahya Mohammed al-Rifai, de Kafr Ain, à l’Ouest de Ramallah
- Haitham Yousef al-Eiss, de Kafr Ainn
- Firas Abdel-Karim Adam, de Zawiya, à l’Ouest de Salfit
- Hafez Abu Zeid, de Janine
- Salah Albou, de Abu Dis, à l’Est de Jérusalem
- Saqer Hanatsheh, de Ramallah al-Tahta
- Salem Badi al-Dardasari, de al-Bireh

Quant à l’étudiant palestinien Osama Fakhoury, 22 ans, de al-Khalil (Hébron), le tribunal militaire d’Ofer vient de le condamner à huit jours supplémentaires de détention. Faisant des études d’ingénieur, Fakhoury est l’ancien président du conseil étudiant à l’Université de Birzeit. Il est emprisonné depuis le 2 juillet, 25 jours avant la libération de sa mère, l’écrivaine palestinienne Lama Khater, qui a été libérée à la fin de juillet après avoir passé plus d’un an dans une prison israélienne.

Samidoun, Réseau de Solidarité avec les Prisonniers Palestiniens se joint au Hirak dans son appel à agir pour défendre les étudiants palestiniens soumis à des attaques et à s’organiser pour obtenir la libération des prisonniers palestiniens - et de toute la Palestine.

"L’intensification de l’action populaire est la seule option possible pour protéger de la menace de liquidation nos droits nationaux et notre cause sacrée", écrit Samidoun.

Source : Samidoun

CAPJPO-EuroPalestine

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0