Accueil > Actualités

Mavi Marmara : la Cour Pénale Internationale (CPI) ordonne la reprise de la procédure sur les crimes de guerre israéliens

vendredi 6 septembre 2019

La chambre d’appel de la Cour Pénale Internationale (CPI) a ordonné à la procureure générale de cette juridiction de revenir sur son refus de poursuivre l’enquête sur l’assaut sanglant de la piraterie israélienne contre la flottille humanitaire en route vers Gaza.


(à Gaza, hommage aux 10 martyrs du Mavi Marmara)

Le 31 mai 2010, les commandos de marine israéliens avaient attaqué la flottille, dans les eaux internationales, assassinant dix volontaires de nationalité turque à bord du principal navire, le Mavi Marmara. Des dizaines d’autres avaient été sérieusement blessés lors de cet acte de piraterie.

En 2013, l’Etat des Comores, pays sous lequel le Mavi Marmara était enregistré, déposait une plainte pour crimes de guerre auprès de la CPI, dont le siège est à La Haye (Pays-Bas).

Un an après, la procureure générale du tribunal, Fatou Bensouda, reconnaissait l’évidence, à savoir « qu’il y avait des bases raisonnables pour considérer que des crimes de guerre avaient été perpétrés » par l’armée israélienne, et que le jugement de ces crimes était bien de la compétence du CPI.

Mais elle ajoutait aussitôt qu’elle n’engagerait pas pour autant de poursuite contre les auteurs présumés, car le crime, voyez-vous, n’était "pas assez massif" !

Pour autant, même lorsque le caractère massif des crimes du régime d’apartheid saute aux yeux, comme c’est le cas avec les massacres de Gaza de l’été 2014 (plus de 2.400 Palestiniens tués, dont 600 enfants), Mme Bensouda n’est pas pressée : elle n’a toujours pas rendu ses conclusions sur ce dossier, « à l’étude » depuis plus de 4 ans maintenant.

Va-t-elle maintenant se conformer aux injonctions de la chambre d’appel concernant le Mavi Marmara ? Les juges de cette juridiction lui ont donné jusqu’au 2 décembre pour revoir sa copie.

A suivre. En attendant, Stoke White, le cabinet d’avocats représentant les victimes de la barbarie israélienne, s’est félicité de « cette victoire décisive » pour les victimes de l’attaque.

Source : https://electronicintifada.net/blogs/ali-abunimah/icc-judges-demand-new-probe-israeli-flotilla-attack?utm_source=EI+readers&utm_campaign=dcd899daa9-RSS_EMAIL_CAMPAIGN&utm_medium=email&utm_term=0_e802a7602d-dcd899daa9-260782621

CAPJPO-EuroPalestine

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0