Accueil > Actualités

Un jeune pêcheur gazaoui rendu aveugle par l’armée israélienne

vendredi 4 octobre 2019

Nouveau témoignage de Gideon Levy , qui a été à la rencontre de Khader al-Saaidy, pêcheur de 31 ans, qui vient d’apprendre qu’il a définitivement perdu la vue après que la marine israélienne lui eut tiré une quinzaine de balles dans le visage et le haut du corps.


Khader al-Saaidy à l’hôpital Wolfson \ Alex Levac

Après 7 mois d’attente et de nombreux refus, Khader al-Saaidy a finalement été autorisé par l’occupant à sortir de Gaza pour être examiné dans un centre ophtalmologique israélien.

Et le diagnostic sans appel, lui a fait perdre toute lueur d’espoir : il ne recouvrera pas la vue.

Entissar, sa mère et Khader son sortis de l’hôpital en pleurant.

Ce jeune homme qui pêche depuis l’âge de 13 ans, et fait ainsi vivre toute sa famille dans le camp de réfugiés d’Al-Shati à Gaza, ne pourra plus remonter sur une barque, parce que la sienne aurait dépassé, le 20 février dernier, les limites de la distance autorisée par l’occupant pour les pêcheurs de Gaza.

A cette date, il s’était retrouvé, avec son cousin, au large de Khan Younes, à 9 miles nautiques de la côte, encerclé par 4 embarcations de la marine israélienne, avec une douzaine d’hommes armés et masqués sur chacune d’elles.

Ils ont aussitôt tenté de rebrousser chemin, abandonnant leurs filets dans la mer. Mais les soldats les ont pourchassés en tirant sur eux, quasiment à bout portant.

Khader a été blessé aux deux yeux, et ces hommes armés et masqués sont la dernière image qu’il aura vue.

Puis ces escadrons de la mort l’ont kidnappé et emmené jusqu’à Ashdod, où des chirurgiens israéliens lui on enlevé l’oeil droit, en affirmant que toutes les chances n’étaient pas perdues pour l’oeil gauche et en lui donnant un rendez-vous pour le 13 mars.

Mais Israël lui a refusé de quitter Gaza pour se rendre à ce RV. Une autre date fut fixée, mais là encore, les autorités israéliennes opposèrent un refus de sortie.

Un médecin de l’association israélienne Physicians for Human Rights (Medecins pour les droits de l’Homme) a finalement réussi à le faire sortir... mais trop tard apparemment !

Un des nombreux crimes israéliens sur lesquels la Cour Pénale Internationale, refusera de se pencher ?

Nous irons ensemble lui poser la question le 29 novembre à La Haye !

(Traduit par CAPJPO-EuroPalestine)

Source : Haaretz

Article intégral ici : https://www.haaretz.com/israel-news/.premium-a-gazan-blinded-by-israeli-navy-gunfire-loses-a-final-glimmer-of-hope-1.7941485?utm_term=20191003-16%3A57&utm_campaign=Gideon+Levy&utm_medium=email&writerAlerts=true&utm_source=smartfocus&utm_content=www.haaretz.com%2Fisrael-news%2F.premium--1.7941485

CAPJPO-EuroPalestine

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0