Accueil > Actualités

Un lauréat du Prix Nobel appelle au boycott d’Israël

dimanche 13 octobre 2019

George P. Smith, le lauréat 2018 du Prix Nobel de Chimie, a appelé au boycott d’Israël, lors de sa conférence au 14è Symposium de Hancock, et a la cessation de toute aide militaire à Israel par les USA.

George P. Smith s’est adressé au public de Westminster College sur la lutte palestinienne pour l’égalité des droits de ceux qui vivent en Israël et l’exode palestinien de 1947-49, également connu sous le nom de Nakba.

« Une catastrophe s’est produite en Palestine. Plus de la moitié du peuple indigène arabo-palestinien a été chassée de la partie de la Palestine qui allait devenir Israël », a déclaré Smith.

Durant la Nakba, des pillages de masse se sont produits dans diverses villes comme Lydda et Ramle. Plus de 50 000 Palestiniens ont été déplacés de ces deux villes[1].

« Toute activité humaine est compliquée, mais est-ce si compliqué que nous ne puissions être consternés par ce crime contre l’humanité ? Je ne le pense pas », a estimé Smith.

Son exposé s’est centré sur les murs physiques qui séparent les Israéliens des Palestiniens et sur les raisons pour lesquelles ces murs devraient tomber.
A commencer par "la barrière à la frontière" avec Gaza « Elle me fait penser à un mur de prison" et c’est encore pire. Car la bande de Gaza est sous blocus militaire depuis 70 ans et Israël a empêché les gens vivant dans là d’avoir accès au monde extérieur."

Il a rappelé la destruction par Israël de l’aéroport de la bande de Gaza comme l’empêchement de la construction d’un port maritime.

Il également souligné que la plupart des Gazaouis tués dans les bombardements israéliens sur la bande de Gaza en 2014 étaient des civils. « Les Israéliens ont tué 550 enfants de Gaza et les Gazaouis seulement un enfant israélien avec leurs roquettes » .

Parlant du Mur qui sépare la Cisjordanie d’Israël, Smith a rappelé que derrière ce mur, 60% des villages palestiniens ne sont pas reconnus par les Israéliens et sont souvent détruits sous le régime de la loi martiale.

« La démolition de maisons est un outil de premier plan que les Israéliens utilisent pour chasser les Palestiniens dans ce qu’il reste d’enclaves disjointes (en Cisjordanie) », a-t-il déclaré.

Smith a été critique vis-à-vis de l’aide des États-Unis à Israël tout au long du siècle dernier, disant que les USA ont opposé leur veto à chaque résolution du Conseil de sécurité des Nations-Unies qui aurait pu avoir un effet sur le comportement des Israéliens.

Il a suggéré que la seule façon de réaliser l’unité serait que les USA coupent leur aide militaire et de boycotter toutes « les corporations complices d’Israël ». Il a publiquement affirmé son soutien au mouvement BDS "Boycott, Désinvestissement, Sanctions ».

« Notre gouvernement devrait couper toute aide militaire à Israël jusqu’à ce qu’il réponde aux trois demandes fondamentales du droit international. Tout d’abord, mettre fin à leurs 52 années d’occupation militaire de la Cisjordanie et de la bande de Gaza. Ensuite, garantir la pleine égalité et la citoyenneté aux Palestiniens et respecter le droit au retour (dans leur patrie) » a souligné Smith.

Smith a indiqué par ailleurs qu’il ne croit pas à une solution à deux Etats.
« Je pense vraiment qu’une démocratie sur l’ensemble du pays est la seule solution logique, et je pense finalement que c’est ce qui va se produire », a conclu G.P.Smith.

Source : Aurdip

CAPJPO-EuroPalestine

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0