Accueil > Actualités

Laïcité à l’israélienne : pas de transports en commun le samedi et les jours fériés

mercredi 16 octobre 2019

Pendant que les médias français se délectent une nouvelle fois, en toute indécence, de la polémique sur le foulard des mères qui accompagnent les sorties scolaires (un vrai péril, n’est-ce pas !), et font semblant de ne toujours pas avoir compris la signification du mot "laïcité", ils ne sont pas gênés de relayer les encouragements du gouvernement français à un Etat religieux, et soi-disant moderne, qui prive de transports en commun l’ensemble de ses citoyens le samedi (shabbat) et les jours fériés (fêtes religieuses).


C’est samedi : restez chez vous !

Un éditorial d’Haaretz rapporte ce mercredi que Tel Aviv (Oui, nous parlons bien de Tel Aviv, et non de Jérusalem) devrait inaugurer en janvier prochain une ligne de bus fonctionnant le samedi et les jours fériés, alors que jusqu’à présent seuls les propriétaires de voitures individuelles ont le droit de circuler à ces jours-là !

L’Etat d’israel, qui se vante souvent de ses préoccupations écologiques, n’est en effet pas gêné de contraindre un maximum de ses citoyens à recourir à la voiture individuelle, avec tout ce que cela signifie de négatif pour l’environnement.

Quant aux plus pauvres, résidant dans des banlieues de Tel Aviv, qui n’ont pas de voitures, ils n’auront qu’à continuer à rester chez eux, car la municipalité n’a pas les moyens d’offrir un réseau plus extensif.

Car cet acte qualifié de "courageux" par Haaretz, de la part du maire de Tel Aviv, n’est pas pour autant approuvé par le gouvernement israélien, qui garde le silence sur le sujet, redoutant de fâcher ses alliés des partis religieux....

Vive la laïcité à l’israélienne !

(Traduit par CAPJPO-EuroPalestine)

Source : Haaretz

CAPJPO-EuroPalestine

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0