Accueil > Actualités

BDS : Le gouvernement marocain obligé de louvoyer (Vidéo)

vendredi 8 novembre 2019

Jugé jeudi à Errachidia, Ahmed Ouahmane, président du MARSAD "l’observatoire marocain contre la normalisation"*, a été condamné à un mois de prison (dont 15 jours déjà effectués) pour "coups et blessures", mais face à la large mobilisation (voir la video du soutien reçu devant le tribunal d’Errachidia, au sud du Pays) le gouvernement n’a pu mettre ses menaces à exécution, et a dû faire profil bas.

Pour rappel, Ahmed Ouahmane était accusé de violences "sur agent des autorités", s’étant physiquement défendu contre un policier en civil qui l’agressait pendant la foire nationale des dattes à Erfoud, où du matériel israélien était présenté. (http://www.europalestine.com/spip.php?article624)

Mais face à une telle mobilisation dans une petite ville comme celle d’Errachidia, et face aux protestations de nombreuses associations, le gouvernement a dû rengainer les peines plus lourdes dont était menacé ce militant.

Et le tribunal a soigneusement évité d’aborder le problème de fond : ce qui avait déclenché cette bagarre, et la politique de normalisation rampante du gouvernement marocain face à l’occupant israélien.

Bravo à tous les militant(e)s marocains qui bravent la répression pour défendre le doit et la justice !

*MARSAD (observatoire marocain contre la normalisation). Cette féderation regroupe une trentaine d’associations pour les droits des Palestiniens, et adhère également a la campagne BDS CASA.

CAPJPO-EuroPalestine

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0