Accueil > Actualités

Palestine/israel : Campagne pour un seul Etat démocratique

mardi 26 novembre 2019

"Depuis deux ans, notre groupe de 90 Palestiniens et Israéliens juifs se rencontre pour lancer une campagne, qui paraît aujourd’hui essentielle, en faveur de l’établissement d’un état démocratique unique en Palestine historique", nous écrit Jeff Halper*. Ci dessous les positions qu’ils défendent.

Campagne pour une solution à un seul Etat démocratique

"Etant donné la nature du colonialisme de peuplement israélien et la consolidation de son régime d’apartheid, nous croyons au besoin urgent d’une telle campagne de décolonisation. Nous vous écrivons pour solliciter votre soutien et votre validation de cette campagne, la One Democratic State Campaign (ODSC).

Nous avons réussi à dresser un programme politique qui, pensons-nous, reflète et réunit les préoccupations fondamentales des Palestiniens comme des Israéliens – ce qui déjà en soi constitue une véritable percée : un programme qui peut être authentiquement avancé dans l’arène politique. Il reflète notre détermination à sortir de notre rôle restreint comme commentateurs ou protestataires sur cette question pour devenir de vrais acteurs politiques. Nous croyons fermement que sans finalité politique nous ne pouvons nous engager dans une lutte politique. Nous demandons donc aux Palestiniens partout dans le monde, aux forces démocratiques du monde arabe, au Juifs en Israel et ailleurs, à la société civile internationale toute entière, de soutenir notre appel pour un état démocratique en Palestine historique. L’heure est venue.

Nous sommes en train de lancer la Campagne ODS et vous demandons votre soutien personnel.

Si nous pouvons présenter les noms de plusieurs centaines de personnes représentant tous les groupes concernés (une adhésion a minima aux principes généraux si ce n’est pas à la virgule près), nous pourrons nous avancer comme une voix politique authentique avec un programme juste, inclusif et réalisable.
Nous vous invitons donc à lire notre programme et à vous joindre à nous. Au fur et mesure que notre campagne se développe, nous organisons des discussions collectives afin d’aiguiser et de donner de la consistance à notre programme politique et d’élaborer des stratégies efficaces.Votre participation active est la bienvenue.
Si vous êtes d’accord pour rendre publique votre soutien à notre initiative, prière de nous envoyer 1) votre nom, 2) votre titre professionnel, 3) votre ville de résidence, 4) votre adresse email, et 5) seulement si vous le souhaitez, le nom de l’organisation ou institution avec laquelle vous êtes affilié. Si vous vous sentez de jouer un rôle actif, veuillez bien nous le faire savoir.

Adresse email Haifa : contact chez onestatecampaign.org

PRÉAMBULE

Au cours de ces dernières années, l’idée a ressurgi d’un seul état démocratique comprenant la totalité de la Palestine historique comme meilleure solution au conflit. Et le soutien de cette idée dans le domaine public a commencé à s’accroître. L’idée n’est pas nouvelle. Le mouvement pour la libération de la Palestine, OLP comprise, avait, avant et après la catastrophe (la Nakba) de 1948, adopté une telle vision. L’OLP a abandonné cette idée dans le cadre des négociations diplomatiques de la deuxième moitié des années ’80 qui ont mené aux accords d’Oslo de 1993. La direction palestinienne nourrissait alors l’espoir que cet accord rendrait possible la création d’un Etat palestinien indépendant sur les territoires occupées par Israel en 1967. Mais, depuis cette époque, Israel a renforcé son contrôle colonial au sol, fragmentant ainsi la Cisjordanie, Jérusalem Est et Gaza en « cantons » isolés, séparés les uns des autres par des colonies de peuplement, des « checkpoints », des bases militaires et des murs et autres barrières.

La solution à deux États, qui est au fond injuste, est clairement morte. Israel l’a enterrée profondément sous sa politique coloniale dans celles mêmes des territoires qui devaient constituer l’état palestinien indépendant. Israel a imposé un régime répressif unique qui s’exerce sur tous les Palestiniens qui résident en Palestine historique, y compris ceux et celles qui ont la citoyenneté israélienne.
Eu égard de ces développements dangereux, et plus encore, au nom des valeurs de justice, de liberté et de démocratie, nous avançons que le seul moyen pour assurer la justice et une paix durable est de démanteler le régime colonial d’apartheid en Palestine historique, et d’instituer un nouveau système politique basé sur une égalité civile totale, sur la pleine mise en œuvre du Droit de Retour des réfugies palestiniens, et la création des mécanismes nécessaires pour reconnaître et réparer les maux subis par le peuple palestinien, du fait du projet colonial sioniste.

C’est sur cette réflexion de fond que beaucoup de groupes et d’activistes, palestiniens et israéliens, ont récemment fait renaître l’idée d’un seul État, proposant une diversité de modèles d’un tel État : État binational, État libéral démocratique, Etat socialiste pour citer quelques exemples. Tous se trouvent unis, pourtant, dans leur engagement pour faire établir un seul État démocratique sur la totalité de la Palestine historique, comme alternative au régime colonial apartheid qu’Israel a imposé au pays entier de la mer Méditerranée à la rivière Jourdan. Un régime semblable fut renversé par la lutte conjointe d’Africains du sud, noirs et blancs, sous l’égide de l’ANC en 1994.

Le but de ce programme politique, ainsi qu’il est formulé par l’ODSC, est d’élargir le soutien des populations locales, palestiniennes et israéliennes, comme dans le public international. Nous adressons notre appel à ceux et celles partout dans le monde qui luttent pour la liberté et la justice : qu’ils et elles se joignent à nous afin de soutenir notre lutte contre ce régime apartheid et pour l’établissement d’un état démocratique libre de l’occupation coloniale, basé sur la justice et l’égalité, susceptible de garantir un avenir meilleur pour les générations futures et une paix réelle dans toute la Palestine historique.

LE PROGRAMME POLITIQUE

1.Une démocratie constitutionnelle seule et unie.

Un seul état démocratique sera établi entre la Mer Méditerranée et la rivière Jourdan comme état appartenant à tous ses citoyens et citoyennes, y compris les refugiés palestiniens. Tous les citoyens seront égaux en droit et jouiront de la liberté et de la sécurité. L’Etat aura la forme d’une démocratie constitutionnelle avec l’autorité de gouverner et de promulguer des lois émanant de la volonté du peuple. Tous ses citoyens jouiront des droits égaux pour voter, proposer des candidats pour tout poste officiel et participer dans la gouvernance du pays.

2.Le Droit de Retour, à la Restauration des Biens et à la Réintégration dans la Société.

Cet Etat démocratique mettra pleinement en œuvre le Droit de Retour de tous les réfugiés palestiniens ainsi que leurs descendants, ceux et celles qui furent expulsés en 1948 et après, qu’ils vivent en exil à l’étranger ou actuellement en Palestine historique, y compris ceux et celles qui ont la citoyenneté israélienne. L’Etat les aidera à revenir dans leur pays et aux endroits dont ils furent expulsés. Il les aidera à reconstruire leurs vies personnelles et promouvra leur réintégration dans la société, l’économie et la vie politique du pays. L’Etat fera tout ce qui est dans son pouvoir pour rendre aux réfugies leur propriété privée et commune et/ou compensera leurs pertes.

3.Les Droits Individuels.

Aucune loi de l’État, aucune institution ou pratique ne pourra discriminer parmi ses citoyens sur la base de leur identité ethnique, leur appartenance nationale ou culturelle, ou sur la base de la couleur de peau, le genre, langue, religion, opinion politique, propriété ou orientation sexuelle. L’Etat accordera à tous ses citoyens le droit à la liberté de mouvement et le droit d’habiter partout dans le pays selon leur souhait. L’Etat se fera garant de l’égalité en droit de tous les citoyens à tous les niveaux et dans toutes les institutions et assurera la liberté de pensée et d’opinion. A côté du mariage religieux, l’Etat fournira la possibilité du mariage civile.

4.Les Droits Collectifs.

Dans le cadre d’un seul Etat démocratique, l’Etat protégera aussi les droits collectifs et la liberté d’association quelle soit d’ordre national, ethnique, religieux, de classe ou de genre. Des garanties constitutionnelles assureront que toutes les langues, tous les arts et toutes les cultures fleurissent et peuvent s’épanouir librement. Aucun groupe ou collectivité ne bénéficiera de privilèges ou pourra exercer un contrôle ou une domination sur un autre. La Constitution privera le Parlement de toute autorité lui permettant de légiférer de façon discriminante contre une quelconque communauté, qu’elle soit ethnique, nationale, religieuse, culturelle ou de classe.

5.Immigration.

Les procédures normales d’obtention de la citoyenneté seront accessibles à tous ceux et celles qui souhaiteraient immigrer au pays.

6.La Construction d’une Société Civile Partagée.

L’Etat fera tout dans son pouvoir pour promouvoir une société civile vivante comprenant des institutions civiles inclusives, en particulier éducatives, culturelles et économiques.

7.L’Economie et la Justice Economique.

Notre vision cherche à instaurer une justice sociale et économique. La politique économique devra adresser les décennies d’exploitation et de discrimination qui ont creusé de profonds écarts socioéconomiques entre les populations du pays. La distribution du revenu en Israel/Palestine est la plus inégale du monde.
Tout Etat soucieux de justice se doit de développer une politique économique redistributive, inventive et durable, afin d’assurer à toute citoyenne et à tout citoyen une égalité d’opportunité en matière d’éducation, d’emploi productif, de sécurité économique et un niveau de vie digne.

8.Engagement pour les Droits humains, pour la Justice et pour la Paix.

L’Etat soutiendra lle droit international, et oeuvrera pour la résolution paisible des conflits et la sécurité collective par le biais de négociations en accord avec la Charte des Nations Unies. L’Etat apportera sa signature à tous les traités internationaux sur les droits humains, et son peuple rejettera le racisme et promouvra les droits sociaux, culturels, et politiques ainsi qu’ils sont stipulés dans les conventions des Nations Unies qui s’y rapportent.

9.Notre Rôle dans la Région.

La campagne ODS se ralliera à toutes les forces progressives dans le monde arabe qui luttent pour la démocratie, la justice sociale et une société égalitaire libre de tyrannie et de domination étrangère. L’Etat poursuivra dans le Moyen Orient la démocratie et la liberté, afin que les droits du peuple et des citoyens de la région soient garantis, et que soient respectées ses différentes communautés, religions, traditions et idéologies. Ce respect s’étendra au droit du peuple à lutter pour l’égalité et pour la liberté de penser. Assurer la justice en Palestine ne pourra que favoriser très largement dans la région le cheminement vers ces buts et la réalisation des aspirations du peuple.

10.La responsabilité internationale.

Sur le plan global, la campagne ODS se conçoit comme partie intégrante des forces démocratiques et progressives s’efforçant d’établir un ordre global alternatif qui sera pluraliste, durable, plus juste, égalitaire, et humaniste, libre de toute exploitation, racisme, intolérance, oppression, guerre, colonialisme, et impérialisme. Ce nouvel ordre mondial sera basé sur la dignité humaine, et le respect pour les droits du peuple à la liberté et à une distribution juste des ressources, et assurera un environnement sain et soutenable dans la durée."

Jeff Halper*, directeur du Comité Israélien Contre les Démolitions de Maisons Palestiniennnes et et membre fondateur de One Democratic State Project.

CAPJPO-EuroPalestine

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0