Adhésions et dons       CAPJPO-EuroPalestine en faits       Contact 
Vidéos
18 janvier 2012

TEVA : Lettre ouverte à la direction de France Info

Nous nous adressons au directeur de France Info, radio qui diffuse actuellement des publicités pour les médicaments israéliens TEVA, lors de ses bulletins méteo.

Lettre ouverte à Monsieur Philippe CHAFFANJON

(Philippe.Chaffanjon radiofrance.com)

Cher Monsieur Chaffenjon,

Ces quelques lignes pour vous informer du caractère peu éthique d’une publicité diffusée sur France Info.

Vous avez choisi de faire parrainer vos bulletins météo par les laboratoires pharmaceutiques TEVA.

Outre le fait que votre offre publicitaire de parrainage exclut officiellement "tabac, alcools et produits pharmaceutiques" (cf votre grille tarifaire : http://radiofrancepub.com/wp-content/uploads/2011/12/RFP_tarif-janvier-2012.pdf), vous conseillez à vos auditeurs d’acheter des médicaments israéliens dans un contexte où Israël refuse aux Palestiniens le droit de se soigner, d’accéder aux médicaments et aux hôpitaux, s’attaquant y compris aux ambulances ?

Nous vous rappelons qu’Israël :

  • largue des bombes au phosphore sur la population civile palestinienne, tuant et mutilant des milliers de femmes et d’enfants
  • empêche les Palestiniens sous blocus d’accéder aux soins (les hôpitaux de la bande Gaza manquent même de gaze stérile et de fil pour points de suture)
  • laisse des femmes enceintes accoucher à des barrages militaires en Cisjordanie (Palestine occupée)


Trouvez-vous qu’il soit normal, dans ces conditions, de promouvoir l’achat de médicaments provenant de cet Etat ?

Nous sommes persuadés que les considérations déontologiques propres à l’exercice de votre profession vous amèneront à comprendre la décision prise par un nombre croissant de consommateurs, de refuser d’acheter ces médicaments. Une décision qui n’a rien à voir avec des considérations religieuses, mais qui s’apparente, comme pour l’Afrique du Sud de l’apartheid, au choix de ne pas encourager une politique criminelle.

En vous remerciant de votre attention, nous vous prions de recevoir, Cher Monsieur Chaffenjon, l’assurance de nos meilleurs sentiments.

CAPJPO-EuroPalestine


Derniers articles dans la même rubrique 0 | 10