Accueil > Actualités

Fatou Bensouda "préoccupée" par l’annexion de la Vallée du Jourdain

vendredi 6 décembre 2019

Dans son rapport annuel, qui vient d’être rendu public, la Procureure Générale de la CPI se dit "préoccupée" par les déclarations de Netanyahou, qui a promis d’annexer la Vallée du Jourdain, s’il est élu.


Netanyahou, avec John Bolton, ex conseiller US à la sécurité nationale, et avec l’ambassadeur israélien aux USA, David Friedman, en visite dans la Vallée du Jourdain en juin 2019

Dans son rapport 2019, publié jeudi, Fatou Bensouda pointe les déclarations de Netanyahou juste avant le premier tour des élections en septembre dernier.
Le premier ministre israélien a en effet promis d’"étendre la souveraineté d’Israël à la Vallée du Jourdain et au Nord de la Mer Morte". Le plan de paix de Trump, avait-il déclaré, nous fournit "une opportunité historique" pour annexer la Cisjordanie et d’autres régions !

La parti de Benny Gantz ne s’était pas opposé à cette annexion, déclarant que dans tous les cas de figure, la Vallée du Jourdain ferait partie d’Israel, étant donné "son importance stratégique"....

Dans son rapport de 44 pages, la CPI en consacre 7 à la politique israélienne en Cisjordanie, à Jérusalem Est et à Gaza.


“Nos bureaux, est-il écrit ont collecté des données concernant 200 incidents qui ont entraîné la mort de manifestants par balles ou autres moyens utilisés par l’armée israélienne. Parmi ces morts des enfants, des secouristes, des journalistes et des personnes handicapées".

"La CPI a également enregistré l’utilisation de ballons incendiaires par les manifestants palestiniens et leur impact sur le territoire et la population israéliens", note le rapport qui ajoute : "Nous avons également relevé les affirmations selon lesquels les membres des groupes armés palestiniens ont recours à des civils comme boucliers humains et à des enfants soldats pendant leurs manifestations."

"Tous ces crimes, et ceux qui peuvent survenir dans le futur, exigent davantage d’éléments", comment Fatou Bensouda, qui renvoie ainsi dos à dos occupant et occupé.

"Cette situation fait l’objet d’un examen préliminaire depuis près de 5 ans, et nous avons manifesté notre engagement constructif auprès des Palestiniens comme des Israéliens. Il est donc temps de clore cette période d’examen préliminaire", conclut-elle.

(Traduit par CAPJPO-EuroPalestine)

Source : Haaretz

CAPJPO-EuroPalestine

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0