Adhésions et dons       CAPJPO-EuroPalestine en faits       Contact 
Vidéos
22 octobre 2003

A NE PAS ACHETER : « L’AUTRE VISAGE D’ISRAEL », D’ISRAEL SHAMIR

22 octobre – (Par Nicolas Shahshahani, ) – Les éditions Balland et Blanche ont sorti, ces derniers jours « L’Autre Visage d’Israël », un ouvrage d’Israël Adam Shamir, un publiciste israélien d’origine juive volontiers présenté, par ses adeptes, comme un provocateur salutaire, là où nous découvrons, à la lecture de ce livre, un véritable cinglé antisémite.

La lecture des 414 pages de ce recueil d’articles écrits en 2001-2002, est édifiante.

Qu’en dire ? On y trouve, assurément, une foule d’informations et de réflexions pertinentes sur le conflit israélo-palestinien, la politique criminelle des dirigeants israéliens, l’instrumentalisation de l’antisémitisme, l’axe israélo-américain impulsé notamment par le très influent lobby juif aux Etats-Unis, toutes choses souvent mieux dites, et avec moins d’erreurs factuelles (nous en avons repéré plusieurs, en l’espace de quelques heures, sans avoir besoin de vérifier auprès d’autres sources documentaires), par bien d’autres auteurs.

Mais cela nous semble accessoire. Car la principale pour ne pas dire unique motivation d’Israel Shamir, c’est de pouvoir parler « des Juifs » : « ils » sont comme ci, « ils » sont comme ça, etc. Comme tous les racistes , Israël Shamir impute à des hommes, à raison de leur origine ethnique ou raciale, des caractéristiques mentales et des comportements homogènes.

Ironiquement, Israël Shamir rejoint sur ce point des racistes qu’il prétend pourtant combattre, tous ces fanatiques qui, de Sharon à des dirigeants du CRIF en France, répètent qu’un Juif, par essence, doit être « attaché » (pour reprendre un participe passé qu’ils affectionnent) à l’Etat d’Israël.

Les comportements et intentions coupables prêtés par Israël Shamir « aux Juifs » vont cependant bien au-delà, dans le temps et dans l’espace. A l’en croire en effet, « les Juifs » complotent, avec plus de succès que d’échecs au fil des siècles, pour gouverner le monde, grâce au pouvoir de l’argent. Rien que ça.

A ce stade, nous ne voyons aucun intérêt à détailler davantage les pseudo-arguments de l’auteur, et à suivre plus avant Israël Shamir dans son délire.


Derniers articles dans la même rubrique 0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 9450