Accueil > Actualités

L’armée israélienne envahit un bâtiment diplomatique français : pour Macron, c’est OK

jeudi 21 mars 2019

La police des frontières israélienne, cette unité militarisée spécialisée dans la chasse aux Palestiniens, a envahi jeudi une représentation diplomatique de la France , en l’occurrence l’Institut Français de Jérusalem-Est où se déroulait une petite cérémonie à l’occasion de la Fête des Mères, qui coïncide avec l’avènement du printemps dans une partie du monde arabe.


(gardes-frontières israéliens barrant l’entrée de l’Institut, après expulsion des participantes à la fête)

Les forces d’occupation n’ont pas cherché à se cacher de leur intrusion brutale dans le bâtiment, en violation flagrante des conventions diplomatiques.

(vue du jardin de l’Institut, avant l’arrivée de la soldatesque)
Le ministre de la « Sécurité Publique » du régime, Gilad Erdan, a au contraire fait afficher sur la porte de l’établissement un arrêté, en langue arabe, indiquant qui’il avait ordonné la fermeture du centre au motif que la fête était « parrainée » par l’Autorité Palestinienne, ce que les femmes organisatrices de l’événement ont d’ailleurs démenti.

(l’arrêté ministériel israélien)

Avez-vous vu une quelconque réaction de Macron ? Le Drian, le ministre des Affaires étrangères, a-t-il seulement convoqué l’ambassadeur israélien à Paris ? Castaner a-t-il envoyé ses flics dans l’une des officines israéliennes de la capitale ? Vous n’y êtes pas. Les « voyous », ce sont les Gilets Jaunes qui manifestent ; et Netanyahou, c’est toujours « mon cher Bibi ».

CAPJPO-EuroPalestine

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0