2006 - CAPJPO - EuroPalestine
  Adhésions et dons       CAPJPO-EuroPalestine en faits       Contact 
Vidéos
1er janvier 2006

Actions 2006

L’ANNEE 2006

- CAPJPO EuroPalestine lance un nouvel appel à soutenir le refuznik israélien Yoni
Ben Artzi qui a passé 20 mois en prison et qui continue à être poursuivi par la justice israélienne pour refus d’effectuer tout service (militaire et civil), qui refuse à la fois l’occupation, mais aussi l’inégalité de droits entre citoyens juifs et arabes au sein d’Israël.

- Le 6 janvier 2006, CAPJPO EuroPalestine engage une campagne de protestation contre la provocation de l’Institut Maimonide de Montpellier (financé avec des fonds publics) qui affiche sur son site internet et sur une plaquette diffusée dans la ville (office du tourisme, universités...) une photo d’Arno Klarsfeld en tenue de militaire israélien pour annoncer une prochaine conférence de l’avocat parisien dans une salle municipale de Montpellier. Face à la vague d’indignation engendrée, l’Institut Maimonide se trouve contraint de retirer la photo militaire avant la tenue de la conférence.

- Soutien au poète israélien Aharon Shabtai qui annonce son boycott du 5ème festival international de poésie à l’été 2006, en raison de sa tenue à Jérusalem.

- Organisation par CAPJPO EuroPalestine, le 23 février 2006, au lendemain des élections palestiniennes, d’un grand meeting réunissant près de 700 participants à l’Université Pierre et Marie Curie (Paris 6) , en présence d’Ilan Pappe (historien israélien), de Janette Mikhael (maire de Naplouse récemment élue), de Hassib Nashashibi (Militant des droits de l’Homme à Jérusalem Est), de Manal Tamimi (fondatrice de Human Supporters Group à Naplouse) et de Youssef Haji, responsable de « Darna » à Naplouse.

- Mars 2006, CAPJPO EuroPalestine saisit le Ministère de l’Education Nationale et des élus de gauche sur l’annonce par l’Hachomer Hatzaïr de la prochaine diffusion dans les lycées d’Ile de France d’une brochure concernant « l’éducation à la tolérance », le conflit israélo-palestinien....à l’initiative de l’Agence Juive et de l’Hachomer Hatzaïr.
Des élus du PCF au Conseil régional d’Ile de France interpellent les pouvoirs publics. La diffusion de cette brochure est remise en cause.

- Nouvelle importation de savons de Naplouse et vente (au profit des producteurs d’huile d’olive palestinienne, des artisans savonniers de Naplouse et de « Darna ») dans toute la France, ainsi qu’en Belgique, grâce aux réseaux de diffusion de tous les comités Palestine et militants de diverses associations, dont l’ARBP qui organise fin mars un vide-grenier dans le 13ème arrondissement de Paris au profit de « Darna).

- En France, toujours sur le front de la lutte contre le racisme et contre le « deux poids, deux mesures », dénonciation du traitement par le gouvernement, la justice et la plupart des médias du meurtre de Chaïb Zehaf, ouvrier français d’origine algérienne, victime d’un meurtre raciste à Oullins (Rhône), que l’on veut faire passer pour un banal fait divers, après avoir monté en épingle le caractère antisémite du meurtre essentiellement crapuleux d’Ilan Halimi.

- Dénonciation de l’invitation d’Alain Finkielkraut à la Cité du Livre d’Aix en Provence, à l’invitation de la Maire UMP (Joissains), et contre l’avis du directeur de la Cité du Livre. Plusieurs articles dans le journal La Provence. Rassemblement unitaire à Aix le 1er avril réunissant les militants de CAPJPO EuroPalestine, d’Aix Solidarité, de Palestine 13, du Ballon Rouge, de l’ATMF, de l’UJFP, de l’AMFP Aubagne, PlanèteNonViolence...

- 26 avril : CAPJPO EuroPalestine appelle à manifester devant l’Institut du Monde Arabe (IMA) où s’ouvre un « dialogue euro-arabe » auquel on ne permet pas aux représentants palestiniens de participer. Douste-Blazy, ministre français des affaires étrangères a notamment refusé un visa d’entrée en France au ministre palestinien du Plan, Abu Eisheh. Ce qui ne l’empêche pas de venir faire le discours inaugural à l’IMA devant lequel plusieurs dizaines de militants accueillent les délégués arabes et français avec des pancartes et des slogans pointant leurs responsabilités dans l’étranglement du peuple palestinien.

- 29 avril : Représentation à Beaubourg d’un spectacle de rue sur le thème du « Check-Point », joué par une quinzaine de jeunes militants de la cause palestinienne. Première d’une série de représentations programmées dans toute l’Ile de France.

- 8 mai 2006 : Participation à la marche contre toutes les formes de racisme et de colonialisme, initiée par les Indigènes de la République

- 11 mai 2006 : La Cour d’Appel de Paris confirme la condamnation de "la Paix maintenant pour diffamation envers CAPJPO. Ils sont condamnés à payer 1 500 euros d’amende, 1500 euros de dommages et intérêts, ainsi que 2500 euros de frais de justice

- 21 mai 2006 : Rassemblement place du Chatelet contre la répression en Palestine

- 22 mai 2006 : Conférence-débat de Naseeer Arafat, célèbre architecte de Naplouse

- 14 juin : rassemblement devant le Quai d’Orsay pour protester contre la réception d’Ehud Olmert par le gouvernement français au moment où l’armée israélienne vient de massacrer une famille de 14 Palestiniens sur la plage de Gaza

- 15 juin : accueil des 19 enfants palestiniens d’Al-Rowwad et de Naplouse pour leur tournée théâtrale et musicale en France (participation à de nombreuses représentations très réussies dans une vingtaine de villes)

- 1er juillet : manifestation Place de la Bastille contre les expulsions de sans-papiers par le gouvernement français

- 2 juillet : manifestation Place du Chatelet contre la répression à Gaza et en Cisjordanie

- 19 juillet : rassemblement à l’Esplanade des Invalides contre l’invasion israélienne du Liban

- 29 juillet : organisation de manifestations dans de nombreuses villes de France pour protester contre les bombardements au Liban par l’armée israélienne.
Diffusion d’un tract "pas en notre nom" pendant plusieurs semaines, notamment aux péages à l’occasion des départs en vacances (et retours)

- Pendant l’été, opréation "Poubelles de l’histoire" : déversement d’ordures devant le siège de plusieurs institutions françaises et européennes, ainsi que devant le journal Le Monde

- 10 août : participation à l’enterrement du journal Le Monde avec 200 personnes défilant de la Place d’italie jusqu’au siège du quotidien, Bd Blanqui (75013 Paris)

- du 19 au 21 septembre : participation au festival culturel et économique "Naplouse nous t’aimons" qui réunit 25 000 Palestiniens à Naplouse, malgré l’occupation. Festival très réussi organisé par des dizaines d’associations palestiniennes, coordonnées par DARNA

- septembre 2006 : lancement par les militants de Bordeaux de la pétition contre le jumelage entre les villes de Bordeaux et Ashdod

- 7 octobre 2006 : Assemblée générale de CAPJPO-EuroPalestine

- 17 octobre 2006 : ouverture à Paris de la Librairie Résistances et projection du film "Nuit Noire" d’Alain Tasma sur les massacres commis par la police française le 17 octobre 1961 où des centaines d’Algériens furent assassinés à Paris

- 10 novembre 2006 : organisation d’une grande manifestation qui rassemble plusieurs milliers de personnes à Paris, de la Place de la Bastille à la Fontaine des Innocents pour dénoncer les massacres de l’armée israélienne dans les territoires palestiniens occupés et notamment à Gaza. Manifestations et rassemblements similaires dans de nombreuses villes de france.

- 10 novembre 2006 : lancement de la pétition "Ma Voix pour la Palestine" qui s’adresse aux candidats aux élections présidentielles et législatives à venir, et qui rassemblera près de 8000 signatures

- 7 décembre 2006 : réception à la Librairie Résistances de Tanaya Reinhart et Aharon Shabtai, opposants israéliens. Agression par l’extrême-droite juive de la librairie le même soir, qui ne réussit pas à empêcher la tenue et la réussite de la conférence-débat en présence de plus plus de 130 participants.


Vidéos