Header Boycott Israël

HALTE AU MASSACRE DES PALESTINIENS ! LE GOUVERNEMENT FRANÇAIS PEUT ET DOIT AGIR !

Vous trouverez ici le tract d’appel à la manifestation publié par la CAPJPO et quelques autres associations. Le texte de l’appel général à cette manifestation, à laquelle plus de 100 partis, syndicats, associations sont à cette heure associés, est publié par ailleurs sur ce même site.


HALTE AU MASSACRE DES PALESTINIENS !
LE GOUVERNEMENT FRANÇAIS PEUT ET DOIT AGIR !

TOUS A LA MANIFESTATION SAMEDI 6 AVRIL
A 15 H, PLACE DENFERT ROCHEREAU, A PARIS

L’irréparable est en train d’être commis par des criminels de guerre qui ne reculent devant aucune exaction. Les Palestiniens ne subissent plus seulement l’occupation et l’humiliation : ils sont affamés, interdits de soins, victimes de pillages, assassinés, à l’abri des regards indiscrets, journalistes et diplomates étant désormais interdits de séjour.

Ils appellent au secours et aucun gouvernement au monde ne leur vient en aide, alors que c’est la destruction d’un peuple qui est en cours, et que Sharon ne cache plus sa volonté de déporter massivement ce peuple, pour s’emparer de l’ensemble de la Palestine, et « finir 1948 », comme il le déclare ouvertement.
Le gouvernement israélien a montré qu’il ne voulait pas de négociations , en interdisant à Yasser Arafat, qui a approuvé la proposition de paix de l’Arabie Saoudite, de se rendre au sommet de Beyrouth. En portant tous ses coups contre le leader de l’Autorité palestinienne, il renforce volontairement les mouvements palestiniens les plus extrémistes pour justifier son terrorisme d’Etat.
Peu lui importe que la population israélienne fasse les frais de cette politique du pire, véritable fabrique de kamikazes. Au contraire, cela lui permet de se poser en victime auprès des Etats-Unis et de bafouer chaque jour davantage les droits de l’homme.
Peu lui importe que sa politique provoque des actes anti-juifs dans un pays comme la France. Au contraire, cela lui permet de trouver un adversaire à « diaboliser » et de déplacer les projecteurs hors de la sanglante répression menée dans les territoires palestiniens.

Nous condamnons les attentats contre les civils israéliens, qui sont moralement injustifiables et desservent la cause palestinienne.
Nous condamnons les agressions contre les établissements et lieux de culte juifs en France et demandons au gouvernement de les réprimer. Les juifs ne sont en aucun cas collectivement responsables des crimes commis par le gouvernement israélien.
Mais nos dirigeants ne condament que ces actes, et gardent un silence pudique sur les crimes de guerre commis par l’armée d’occupation israélienne, et sur les violations quotidiennes du droit international, continuant à entretenir les meilleures relations politiques, économiques et militaires avec un criminel de guerre.
Qu’attendent-ils, eux qui sont intervenus contre l’Irak, ainsi qu’au Kosovo, pour intervenir au Proche-Orient et faire cesser le bain de sang ?

NOUS EXIGEONS :
– l’envoi sans plus tarder d’une force de protection
– la suspension par le gouvernement français des relations économiques, scientifiques et culturelles avec l’Etat d’Israël tant qu’il bafoue les résolutions de l’ONU et les conventions de Genève
– le retrait immédiat de l’armée israélienne des territoires occupés en 1967 et le démantèlement des colonies
– la reconnaissance d’un Etat palestinien viable aux côtés de l’Israël

Coordination des Appels pour une Paix Juste au Proche-Orient (CAPJPO), UJFP (Union Juive Française pour la Paix), ATMF (Association des Travailleurs Maghrébins de France), Houriya-Liberté, CSAKF (Kurdes de France).