Header Boycott Israël

TOUS AU RASSEMBLEMENT CONTRE LES CRIMES RACISTES LE 1ER MAI

30 avril – Nous espérons qu’un grand nombre d’habitants de la région parisienne seront présents jeudi 1er mai à l’occasion du rassemblement qui se tiendra à 11 H sur le Pont du Carroussel (côté Louvre) pour protester, aux côtés de nombreuses associations, contre tous les crimes racistes.


Une plaque commémorative sera posée à 11 H sur ce pont par le maire de Paris
à la mémoire de toutes les victimes du racisme.

Rappelons que le 1er mai 1995, Brahim Bouarram, un jeune Maghrébin, a été
assassiné et jeté à la Seine par des manifestants défilant dans le cortège
du Front National.

Avant lui, de nombreux Maghrébins ont été victimes de crimes racistes perpétrés notamment par la police française, à de nombreuses reprises, en particulier pendant la période coloniale, comme ce fut le cas le 17 octobre 1961 à Paris, et sur lesquels l’Etat français garde pudiquement le silence.

A l’occasion de l’Année de l’Algérie décrétée en France, il serait bon de montrer que nous ne les avons pas oubliés et que nous continuons à réclamer justice pour eux et pour leurs familles.

Maurice Rajsfus, journaliste et écrivain vient d’éditer à ce propos un livre aux éditions Agnès Vienot qui s’appelle « 1953 : UN 14 JUILLET SANGLANT », à la mémoire des 7 travailleurs dont 6 Algériens tués ce jour là par les forces de l’ordre à la fin d’une manifestation qui n’avait posé aucun problème, mais au cours de laquelle les travailleurs algériens avaient eu le malheur de revendiquer leur indépendance.

Partie prenante de longue date de tous les combats contre le racisme, l’oppression et le colonialisme, Maurice Rajsfus, lui-même survivant du génocide nazi, a publié plus d’une trentaine d’ouvrages, non seulement sur les violences policières (« Ordre public, désordre, privé », « Les silences de la police », « Police et droits de l’Homme », « La censure militaire et policière », « La police hors la loi. Des milliers de bavures sans ordonnance depuis 1968 », « La police de Vichy, les forces de l’ordre françaises au service de la Gestapo »), mais sur la politique coloniale d’Israel (« Retours d’Israël », « Israel/Palestine : l’ennemi intérieur », « Palestine : chronique des événements courants, 1988, 1989 », « Retour de Jordanie. Les réfugiés palestiniens dans le royaume hachémite » .

1ER MAI : MANIFESTATION REPUBLIQUE-NATION A PARIS

Nous vous rappelons par ailleurs que la manifestation de l’après-midi partira de la Place de la République, à Paris, en direction de la Place de la Nation.

La banderole de la CAPJPO sera pour sa part en place dès 14h30, à la hauteur du magasin Habitat, Place de la République.