Header Boycott Israël

Le directeur du théâtre Léman trouve qu’on s’est « trompés de cible »

Dans une réponse circulaire envoyée aux nombreuses personnes qui l’ont interpellé à propos du spectacle au profit de l’armée israélienne programmé dans son théâtre genevois, le directeur de cet établissement aggrave son cas.


Ci-dessous la « Réponse de Claude Proz directeur du théâtre du Léman » de laquelle on retiendra :

– qu' »en l’attaquant sur ce terrain », on se « trompe de cible » (attention : la contagion militaire est très rapide !)

– que ce monsieur se garde d’accueillir des « meetings de propagande« , (on ne l’a pas accusé de faire de la propagande mais l’apologie de crimes de guerre et de crimes contre l’humanité)

– que la décision d’accueilir un spectacle au profit de criminels de guerre avait été prise « bien avant mon arrivée à la direction de ce théâtre et donc bien avant les malheureux événements des derniers mois »

– que le seul critère qu’il a retenu pour louer son théâtre « entièrement privé » est le grand talent de Anne Roumanoff (quel mépris pour le talent des militaires israéliens, pourtant talentueux !)

– que de toutes façons, tout cela ne le regarde pas : « je n’ai pas, en tant que simple directeur et loueur de salle, à connaître pour qui vont les bénéfices des soirées caritatives et privées ». (il aurait fait un bon pétainiste !)

– que M.Proz est « Suisse né à Genève, Catholique et n’appartient à aucun parti politique » (comme Pétain !)

– mais que –contrairement à Pétain– il aurait eu peur d’être traité d’antisémite (« on m’aurait immédiatement taxé d’antisémite, alors que faire….. ») en refusant la salle

– d’ailleurs il organise aussi « des musiques Arabes, des danses Chinoises et des ballets Turcs », alors pourquoi pas des réjouissances pour l’armée israélienne ?

Vous croyez qu’on en rajoute ? Lisez vous-mêmes !

Mesdames et Messieurs,

J’ai pris connaissance de vos divers mails et messages de doléances.

Je tiens tout de même à vous informer qu’en m’attaquant sur ce terrain d’une part vous vous tromper de cible, je dirige un théâtre entièrement privé qui peut se vanter d’accueillir toutes sortes de spectacles et ceci de toutes les tendances politiques et religieuses, pour autant qu’il ne s’agisse pas de meeting de propagande.

Dans ce cas particulier, non seulement pour votre information les options avaient été prises par cette organisation bien avant mon arrivée à la direction de ce théâtre et donc bien avant les malheureux événements des derniers mois, mais en plus c’est pour accueillir uniquement un spectacle de Anne Roumanoff, artiste de grand talent, seul critère réel pour comptant pour accepter une location du théâtre.

De plus ce gala est une soirée entièrement privée et je n’ai pas, en tant que simple directeur et loueur de salle, à connaître pour qui vont les bénéfices des soirées caritatives et privées.

Également pour votre information je suis Suisse né à Genève, Catholique et n’appartiens à aucun parti politique, et en tant que directeur du théâtre je n’ai pas à prendre position pour telle ou telle cause aussi louable soit elle. Dites vous bien que si pour une raison qui m’échappe j’aurais du annuler cette date on m’aurait immédiatement taxé d’antisémite, alors que faire…… subir des pressions à chaque spectacle, il est organisé bientôt une nuit des musiques Arabes, une artiste Pakistanaise, des danse Chinoises, des ballets Turcs etc etc Il faut que vous compreniez que ce n’est pas moi, petit travailleur de l’ombre, qui vais m’ériger en senseur ou juge de quoi que se soit.

Je prône régulièrement la liberté et j’essaye tant faire ce peut de l’appliquer tous les jours. Mais en est il vraiment de même avec ceux qui veulent donner des leçons et imposer leurs vouloir ? je me pose la question.

Cordialement

Claude Proz

On se demande si M. Proz, vu son grand talent de comique, ne pourrait remplacer Anne Roumanoff le 2 mars prochain ?

CAPJPO-EuroPalestine