Header Boycott Israël

Artistes palestiniens et ONG culturelles de Gaza appellent au boycott international

Les artistes palestiniens et les organisations culturelles de Gaza et au-delà ont lancé un appel à la solidarité à l’intention tous ceux qui travaillent dans les arts au niveau international. Nous sommes fiers de publier leur lettre ci-dessous.

Artistes palestiniens et ONG culturelles de Gaza appellent au boycott international

«Nous, membres de la communauté culturelle et artistique palestinienne dans la bande de Gaza assiégée et occupée, à travers la Palestine historique et en exil, lançons cet appel sincère à nos collègues artistes du monde entier pour qu’ils annulent tous les spectacles, expositions et apparitions programmés en Israël, ou parrainés. par le gouvernement israélien ou des institutions israéliennes complices, que ce soit en personne ou en ligne, aussi longtemps que le régime d’occupation militaire et d’apartheid d’Israël persiste.

Malgré la pandémie de coronavirus en cours, les crimes de guerre et les violations du droit international par Israël se poursuivent avec une impunité sans précédent. Même en combattant la pandémie, Israël révèle son horrible racisme, un fait qui devrait troubler les gens de conscience partout.

Israël a rejeté des travailleurs palestiniens soupçonnés d’être infectés au coronavirus aux points de contrôle militaires «sans se soucier de leur santé ou de leur sécurité», comme le montrent des images vidéo. Israel a détruit une clinique palestinienne de fortune qui était prévue pour soigner les victimes du coronavirus dans la vallée du Jourdain occupée. Il a également refusé les tests COVID-19 à des communautés entières de citoyens palestiniens autochtones d’Israël et a fait preuve d’une discrimination irréfutable dans la mise à disposition d’informations actualisées et précises sur le coronavirus en arabe à la communauté palestinienne en temps opportun.

L’ONU a depuis longtemps déclaré que Gaza serait invivable d’ici 2020. Après treize ans d’un siège atroce par Israël qui a confiné deux millions de Palestiniens, pour la plupart des réfugiés, dans une étroite bande côtière, Israël continue régulièrement à soumettre Gaza à des bombardements, tuant des milliers de personnes, parmi lesquelles nos amis, collègues et membres de nos familles, rien qu’au cours de la dernière décennie. 

Nous arrivons ici à la fin de 2020 alors que le monde est confronté à une pandémie mondiale à laquelle les Palestiniens aussi, y compris à Gaza, doivent survivre d’une manière ou d’une autre. L’expert des droits de l’homme de l’ONU, Michael Lynk, a récemment souligné que le système de santé de Gaza s’était effondré avant même que les premiers cas de coronavirus ne soient détectés, une réalité honteuse dont Israël porte l’entière responsabilité en tant que puissance occupante.

Plus de 5000 prisonniers politiques palestiniens dans les prisons israéliennes et des millions de Palestiniens vivant dans des camps de réfugiés surpeuplés à l’intérieur et à l’extérieur de la Palestine courent un risque grave d’épidémie de COVID-19. Les hôpitaux palestiniens, en particulier à Gaza, sont dévastés par des décennies d’occupation et de siège israélien. Un grave manque de fournitures médicales essentielles et de lits d’hôpitaux de soins intensifs, combiné à des coupures de courant régulières, signifie que l’épidémie croissante pourrait avoir des conséquences potentiellement dévastatrices pour les Palestiniens à Gaza.

Les hôpitaux étaient déjà en ttension jusqu’au point de rupture face aux innombrables blessures par balle causées par les tirs israéliens et aux amputations qui en résultaient. Des tireurs d’élite israéliens ont délibérément abattu et mutilé des milliers de Palestiniens à Gaza au cours des deux dernières années à l’occasion de la Grande Marche du retour pacifique et en ont tué des centaines, dont des enfants, des médecins, des journalistes et des personnes handicapées. 

Les tireurs d’élite israéliens se sont même disputés le nombre de genoux que chacun peut prétendre avoir mis en pièces, se vantant publiquement de leurs «coups». Les enquêteurs de l’ONU ont déclaré que ces atrocités pouvaient constituer des crimes de guerre ou des crimes contre l’humanité, commis contre des peuples autochtones qui protestaient pour le droit de retourner dans leurs foyers et les terres dont ils avaient été ethniquement nettoyés.

Il y a deux ans, à quelques minutes en voiture de Tel Aviv-Apartheid, Israël a détruit un important centre culturel de Gaza, le Said al-Mishal, ciblé par des frappes aériennes. Les violations et abus contre les musiciens, poètes, acteurs et autres artistes palestiniens sont monnaie courante, y compris à Jérusalem-Est occupée. Comme les dirigeants sud-africains l’ont reconnu, Israël a créé un système d’apartheid encore pire contre les Palestiniens, avec lequel il ne devrait pas y avoir de statu quo.

En cette période de détresse mondiale, d’incertitude et d’impunité effrayante, il est troublant que certains artistes internationaux soient toujours programmés pour apparaître en personne à Tel Aviv -Apartheid ou en ligne lors d’événements parrainés par Israël ou ses institutions culturelles complices. En tant que collègues artistes, nous les exhortons à annuler leurs engagements, à être du bon côté de l’Histoire et à faire preuve d’une solidarité significative avec les opprimés. 

Signataires: 

Abna’ona Association for Development

Ajyal Association for Creativity and Development

Al Bayader Theater Group

Al Fordaws Association for Development

Al Harah Theater

Al Karama Complex for Culture and Arts

Al Manal Association for Women Rural Development

Al Rowad Society for Youth Development

Al Sununu Society for Culture and Arts

Al Taghreed Association for Culture, Development

Al-Awda Center for Childhood and Youth

Al-Kamandjati Association

Alrowwad Cultural and Arts Society

Amwaj Association for Social Development and Improvement

Asalah Commission for Palestinian Popular Heritage

Ashtar Theater

Association for Culture, Art and Popular Heritage

Baladi Center For Culture and Arts

Bethlehem Academy for Music

Bureij Cultural Forum

Civitas Institute

Cultural Al Maghazi Center

Cultural and Social Deir Al Balah Center

Cultural Forum for Youth

Cultural Unity Association

Culture and Free Thought Association (CFTA)

Culture Association For Protection Heritage

Culture, Arts and Heritage Association

Dar Elshabab for Culture & Development

El Funoun Palestinian Popular Dance Troupe

Freedom Theater

Gaza Center for Culture and Arts

General Union of Cultural Centres (GUCC)

Jerusalemite Youth Cultural Forum

Khalil Sakakini Cultural Center

Milad Centre for Youth Abilities Development

Nawa for Culture and Arts Association

Palestinian Al Najada Association

Palestinian Circus School

Popular Art Centre

Sareyyet Ramallah

Siwar Association for Culture and Arts

Tawasul for Youth and Culture

The Cultural Forum Centre

The Edward Said National Conservatory of Music

The Palestinian Association for Heritage’s Development and Protection

Theatre Day Productions

Theatre for All

Yes Theatre

Youth and Environment Association

Individuals 

Ismail Abu Ali, nai player

Khalil Abu Ghazal, singer

Abdulaziz Abu Sharkh, qanun player

Abdulfattah Abu Srour, director

Shahd Abusalama, dancer

Yousri Al-Ghoul, writer, artist

Nai Barghouti, singer

Haidar Eid, musician

Hanin Ejla, singer

Samir Eskanda, musician

Ibrahim Ghunaim, rapper

Mohammed Jerjes, singer

Hannah Khalil, playwright

Alaa Khatib, painter

Ahmed Masoud, author, playwright

Malak Matar, painter

Mahmoud Modallal, singer, musician

ِِِArab M. Moghanni, Snonou Institution for Culture

Mona Mosaddar, poet

Emad Mudallal, singer

Abdulkarim Mudallal, singer

May Odeh, Director, producer

Mohammed Qraeqea, painter

Malek Qraeqea, painter

Fahmy Saqqa, keyboard player, composer

Ghada Shuman, singer

Ahmed Tafeish, singer

Le Trio Joubran, band 

Source: https://artistsforpalestine.org.uk/2020/10/29/palestinian-artists-cultural-organisations-call-on-internationals-to-cancel-engagements-in-israel/?fbclid=IwAR2BmHvk1Zy7fyz9PxK-R0I6vG_8IHrNMvCw2tTUeDHOnSyfOifdRFWM_A4