Header Boycott Israël

Le quotidien des Palestiniens à Gaza et en Cisjordanie : ne zappez pas !

Ce que nos médias aux ordres ne vous raconteront jamais :

  • GAZA (du 4 au 8 décembre) :

Blocus maritime :

Le 4 décembre à 9h30, des vedettes israéliennes tirent sur des bateaux de pêche au large de la plage de Sudania. Attaque rééditée à 15h45 et à 23h00, puis le 5 à 8h30.

Le 6, à 21h30, attaque au large de Rafah.

Attaques contre des terres agricoles

Le 4, à 14h30, les Israéliens font feu depuis leurs positions sur des exploitations agricoles près de Beit Hanoun.

Le 5, à 19h45, c’est au tour des exploitations de Deir al-Balah.

Le 6, à 16h30, même attaque à Khuza’a, à l’est de Khan Yunis.

Le 7, à 14h, attaque à l’est de Jabalia. A 16h15, c’est au tour de Beit Hanoun.

Le 7, à 8h00, à l’est de la ville de Gaza, les soldats postés derrière la frontière tirent des grenades lacrymogènes. A 11h, ils récidivent près de Beit Hanoun

  • EN CISJORDANIE  (durant ces 4 jours) :

Gouvernorat de Bethléem :

Bethléem : le 4, à 19h05,un Palestinien est kidnappé au nord de la ville.

Camp de réfugiés d’Aïda : le 5, à 20h55, arrestation d’un habitant de ce camp (à 2km de Bethléem). Le 6, arrestation d’un autre résident du camp.

Al Khader : le 7, à 14h, les occupants vandalisent les terres d’un paysan au bulldozer et déracinent 30 oliviers. A 15 h, ils s’en prennent à un autre agriculteur et déracinent cette fois 100 oliviers et 50 pieds de vigne.

Le quotidien des Palestiniens à Gaza et en Cisjordanie : ne zappez pas !

Al Rashayda : le 7 à 10h20, arrestation d’un villageois par une patrouille.

Doha : le 6, entre 4h05 et 7h50, les habitants de Doha et du camp de Dheisheh réagissent à l’assaut donné à des maisons par l’occupant. Suite aux affrontements, quatre jeunes de 15 à 17 ans sont blessés et font quatre prisonniers, dont Naim Abuaker, gardien de but de l’équipe d’Hebron, en Cisjordanie occupée.

Harmala : à l’aube du 8, les Israéliens arrêtent 3 villageois.

Minya : le 7 à 13h00, destruction de deux pièces édifiées par un habitant sans permis de construire (ces permis ne sont jamais accordés…).

Nahalin : le 7 à 10h30, arrestation d’un villageois.

Za’tara :au soir du 8, arrestation d’un habitant. Son fils est convoqué par le Mossad.

Gouvernorat de Hébron :

Hébron :

Le 7 à 1h05, arrestation d’un habitant dans la vieille ville.

Le 7 à 2h00, perquisition d’une maison et saisie de deux ordinateurs.

Beit Kahil : à l’aube du 8, raid et capture d’un villageois.

Beit Ummar : à l’aube du 8, les occupants font trois prisonniers.

Yatta : à l’aube du 7, les Israéliens investissent la ville et font un prisonnier.

Gouvernorat de Jénine :

Qabatiya : le 6, entre 1h15 et 5h30, les forces d’occupation perquisitionnent plusieurs maisons et emmènent un habitant. La tentative de résistance des citoyens est durement réprimée.

Zobuba : le 7 à 20h45, affrontement avec les forces israéliennes.

Gouvernorat de Jéricho :

Jéricho :

Aqbat Jaber : le 6, de 1h50 à 4h40, perquisition d’une maison de ce camp de réfugiés.

Le 7 à 23h55, les Israéliens capturent deux frères dans le camp.

Gouvernorat de Naplouse :

Naplouse : le 5 à 10h50, les occupants s’emparent d’un officier des Forces de sécurité nationale et d’un officier des forces de sécurité préventive palestiniennes.

Le 8 entre 1h40 et 4h30, patrouille et capture d’un prisonnier.

Awarta : au soir du 7, les occupants remettent à un villageois une convocation du Mossad.

Beit Dazan : le 5 à 11h25, la répression d’une manifestation contre la confiscation de terres blesse de nombreux villageois par suffocation.

Beita : le 6 à 18h40, un accrochage avec les forces d’occupation fait quatre blessés parmi les habitants.

Burqa : le 4 à 2h30, les occupants s’emparent de deux officiers des Forces de sécurité palestiniennes.

Einabus : le 7 au soir, capture d’un villageois.

Huwara : le 7 à 19h35, au checkpoint, arrestation de trois villageois des alentours.

Laban : au soir du 26, accrochage entre les villageois et les occupants.

Madama : le 7, ordre d’expulsion portant sur des dizaines d’hectares de terres appartenant à des habitants de Madama et des villages voisins de Burin et de Asira Al-Qibliya. Le but est d’étendre la colonie d’Yitzhar et d’ouvrir une route pour les desservir.

Qabalan : à l’aube du 7, perquisition de deux maisons.

Gouvernorat de Qalqilya :

Qalqilya : le 5 à 16h, les forces de répression entrent en action sous prétexte de jets de pierre.

Azzun : le 5 à 2h40, trois maisons sont investies de nuit par la police.

Le 6 à 8h00, perquisition d’une autre maison. Le 7 à 4h00, à Azzun et à Kafr Thulth, les Israéliens s’emparent de trois prisonniers, dont un jeune de 17 ans. L’opération s’achève à 7h20.

Le 7 à 8h30, nouvelle arrestation à l’entrée de la ville.

Kafr Qaddum : Le 5, une manifestation contre le bouclage de l’entrée du village est durement réprimée et nombre d’habitants souffrent suite à l’inhalation de gaz lacrymogènes.

Gouvernorat de Ramallah :

Village d’Al Mughayer : le 5 à midi, une manifestation contre la confiscation de terres au profit de la colonisation est durement réprimée : outre 4 blessés et de nombreuses victimes de suffocation, un enfant de 13 ans, Ali Ayman Nasser Abu Aliya, meurt de ses blessures.

Le même jour à 21h, un habitant du même village doit être conduit à l’hôpital après avoir été sévèrement battu.

Le 7, à l’est du village, l’occupant détruit l’habitat d’une famille bédouine, ainsi que les abris pour moutons d’un villageois.

Bir Zeit : le 4 à 11h05, la police contrôle les enregistrements de la vidéosurveillance de nombreux magasins.

Le 6 à 14h25 et le 7 à 2h30, branle-bas de combat : à la recherche d’une scie à béton détenue par un habitant, les forces israéliennes investissent un immeuble. Fin de l’opération à 5h40.

Jafna : le 7 à 3h25, perquisition dans la maison d’un villageois.

Kafr Naama : le 7 à 12h45, arrestation d’un villageois.

Qarawat Bani Zaid : le 4 à 10h00, raid et arrestation d’un villageois.

Turmus Aya : le 5 à 9h20, grenades assourdissantes et lacrymos pleuvent sur les habitants.

Gouvernorat de Salfit :

Salfit : le 5 à midi vingt, la répression d’une manifestation contre la confiscation des terres fait cinq blessés sans compter les victimes de suffocation. Non content d’être battu, l’un des manifestants a été foulé aux pieds.

Bidya : de 2h00 à 3h20, perquisition d’une maison.

Haris : le 6 à 17h30, deux villageois emmenés en détention, dont un jeune de 15 ans. En soirée, des colons de l’implantation voisine de Rafafa déracinent 7 oliviers et 3 figuiers appartenant à un villageois.

Kafr el-Deek : au soir du 5, des enragés de la colonie de Brukhin envahissent les terres palestiniennes alentour et mutilent 15 oliviers.

Qarawat Bani Hassan : le 6, entre 1h20 et 7h10, perquisition de 4 maisons.

Yasouf : des colons venus de l’implantation voisine de Rahalim saccagent 42 oliviers appartenant à deux paysans.

Gouvernorat de Tubas

Extension de la colonisation : le 7, les forces d’occupation accompagnent des ingénieurs et des arpenteurs pour dresser des plans d’un terrain de 3500 hectares entre Khirbat Al-Hama and Al-Maleh, au nord de la vallée du Jourdain.

Al-Farisiyah (au nord de la vallée du Jourdain) : le 6, pour une raison inconnue, l’armée installe un nouveau poste militaire composé de mobile homes.

Atouf : le même jour, les forces d’occupation empêchent les paysans de travailler et notamment de  planter des oliviers dans ce village au nord de la vallée du Jourdain. Elles confisquent deux bulldozers appartenant à des habitants.

Gouvernorat de Tulkarem

Zita : le 6 à 10h55, les forces positionnées près du mur de séparation arrêtent un habitant. à l’aube du même jour, les Israéliens investissent la ville et emmènent un autre prisonnier.

(Traduit par Philippe G. à partir du Palestinian Monitoring Group (PMG): http://www.nad.ps/)

CAPJPO-EuroPalestine