Header Boycott Israël

Manifestations dans toute la France ce week-end pour les libertés et contre l’extrême-droite

Plus de 60 syndicats, associations et partis appellent à une journée d’action le 12 juin pour les libertés et contre l’extrême- droite.

« « Depuis maintenant plusieurs mois, nous constatons un climat politique et social alarmant. S’allier avec l’extrême droite ou reprendre ses idées ne constitue plus un interdit », affirment les signataires de cet appel, dont la CGT et La France insoumise.

Ils appellent à manifester contre un « climat de haine, raciste et attentatoire aux libertés individuelles et collectives ». « On a besoin d’un signal fort, une grande mobilisation pour dire que des millions de gens aspirent à autre chose qu’à l’extrême droite ou une dérive autoritaire du gouvernement », explique Thomas Portes, porte-parole de Génération.s, à l’initiative avec le député insoumis Éric Coquerel de l’appel .

« Entre l’appel des militaires, les attaques contre l’Unef, celles contre des mosquées, celles de Vidal sur l’islamo-gauchisme, les lois liberticides, la manifestation policière… Depuis plusieurs mois, toutes les semaines, des événements montrent l’urgence » de ce rendez-vous, ajoute l’élu de Seine-Saint-Denis.

« Les propos et actes racistes et sexistes au travail et dans la vie se propagent. Les attaques contre les libertés et les droits sociaux s’accentuent gravement », ajoutent les signataires.

« Plusieurs lois liberticides organisent une société autoritaire de surveillance et de contrôle qui invisibiliseront les violences policières, déjà trop importantes », ajoutent également les syndicats, associations et partis politiques. « Face à ce climat de haine, raciste et attentatoire aux libertés individuelles et collectives, nous avons décidé collectivement d’organiser le samedi 12 juin une première grande journée nationale de manifestation et de mobilisations qui se déclinera localement. »

Parmi les signataires, la CGT, FSU, l’Union syndicale Solidaires, le Syndicat des Avocats De France, le Syndicat de la Magistrature, l’Unef, la Ligue des droits de l’Homme, Oxfam, la France Insoumise, Génération.s, l’Humanité, ou encore le NPA.

Le rendez-vous parisien n’est pas encore connu.

En revanche il est 14 H sur le Vieux Port, samedi 12 juin à Marseille, tandis qu’à Lyon la manifestation aura lieu le lendemain, dimanche 13, à 15h au départ de Charpennes- Villeurbanne, indique le Collectif 69 de soutien au peuple palestinien.

« La Palestine et la campagne BDS sont des cibles de longue date de la politique de répression et d’interdiction », souligne le Collectif Palestine 69, qui rappelle la garde à vue du président de l’AFPS à la sortie d’une réunion au ministère des Affaires étrangères, ainsi que les interdictions de rassemblements et de manifestations en soutien au peuple palestinien agressé, et les tentatives du gouvernement de criminaliser le Boycott d’Israël, malgré la décision unanime de la Cour Européenne des Droits de l’Homme. »

CAPJPO-EuroPalestine