Header Boycott Israël

Nouvelles des prisonniers politiques palestiniens

Une dizaine de prisonniers palestiniens poursuivent leur grève de la faim dans les geôles de l’occupant israélien pour protester contre leur détention « administrative » (sans inculpation, ni procès , ni détermination de la durée de leur emprisonnement).

La santé de Ra’fat Darawweeh se détériore de manière inquiétante alors qu’il en est à son 38ème jour de grève de la faim ce vendredi.

Nouvelles des prisonniers politiques palestiniens

Salam Zidat, de la ville d’Hébron, en grève de la faim depuis 37 jours contre sa détention « administrative » est également dans une situation critique :

Trois détenus ont suspendu leur grève de la faim après avoir obtenu une concession pour mettre fin à leur détention administrative et fixer une date finale pour leur libération. Mais Ahmad Hamamra a été condamné une nouvelle fois à six mois de détention administrative, alors que sa grève se poursuit depuis 17 jours. Il est détenu sans inculpation ni jugement depuis un an. Il a déjà été emprisonné sans inculpation ni procès et a participé à la grève de la faim collective de 2017 avec des milliers de prisonniers palestiniens, rapporte Samidoun, le réseau de solidarité avec les palestiniens emprisonnés.

Salem Zeidat et Mujahed Hamed en grève de la faim depuis 37 et 35 jours sont emprisonnés dans la clinique de la prison de Ramle après la détérioration de leur état de santé. Kayed al-Fasfous est en grève de la faim depuis 33 jours, tandis que son frère, Akram al-Fasfous, est en grève de la faim depuis 12 jours. Akram a rejoint la grève après que leur troisième frère, Mahmoud, a été contraint de mettre fin à sa grève de la faim après une grave détérioration de son état de santé. Rafat Darawish est en grève de la faim depuis 33 jours et il est détenu à la prison d’Ohli Kedar, tandis que Miqdad Qawasmeh est en grève de la faim depuis 26 jours. Miqdad Qawasmeh est un étudiant emprisonné sans inculpation ni jugement depuis janvier 2021. Yousef al-Amer est en grève de la faim depuis 19 jours, tandis qu’Alaa al-Araj jeûne depuis 9 jours, indique également Samidoun.

Manifestation à Hébron pour la libération des prisonniers en grève de la faim
Manifestation de soutien à Ramallah
  • Cela s’accompagne d’une répression accrue dans les prisons de l’occupant. Ainsi à Gilboa, l’armée a donné l’assaut et supprimé à des détenus politiques tous leurs effets personnels :
  • Pendant ce temps les arrestations d’enfants et d’adolescents se poursuivent dans toute la Cisjordanie occupée.
Arrestation d’un enfant à Jénine. Abood Abu Zumiro kidnappé dans le camp de réfugiés de Jénine ce jeudi
Ayman Abu Al-Haw, arrêté et détenu ce jeudi dans le quartier de al-Tur à Jérusalem-Est
  • Des femmes aussi sont enfermées par l’occupant israélien. Ainsi la famille de Nisreen Abukmail attend avec impatience sa libération dans 70 jours. Elle a été arrêtée en 2015 à Gaza, alors qu’elle s’apprêtait à rendre visite à des personnes de sa famille en Cisjordanie et est incarcérée depuis 6 ans !

LIBÉREZ TOUS LES PRISONNIERS PALESTINIENS !

CONDAMNEZ L’OCCUPANT, LIBÉREZ LES RÉSISTANTS !

STOP A LA DÉTENTION ET À LA TORTURE DES ENFANTS PALESTINIENS !

CAPJPO-EuroPalestine