Header Boycott Israël

Alaa Al-Araj arrête sa grève de la faim après avoir obtenu la fin de sa détention « administrative »

Après 103 jour de grève de la faim, Alaa Al-Araj qui était en train de perdre la vue, a pu mettre fin à cette grève, après avoir obtenu le non-renouvellement de sa détention « administrative ».

Alaa Al-Araj arrête sa grève de la faim après avoir obtenu la fin de sa détention "administrative"

Il reste 4 prisonniers palestiniens en grève de la faim pour la même raison, et en péril, dont Kayed Fasfous qui a dépassé les 124 jours sans se nourrir.

  • Par ailleurs, le décès de Sami Al-Amour’s,en prison ce mercredi a suscité une grande émotion en Palestine. Ce palestinien de Deir El Balah, à Gaza, n’avait que 39 ans et depuis 2008, date à laquelle il a été incarcéré, il n’a pas reçu de traitements adéquats pour son cancer.

Son décès pour « négligence médicale » porte à 227 le nombre de Palestiniens morts dans les geôles de l’occupant pour cette raison. Et cela sans compter ceux qui sont morts prématurément après être sortis de prison, faute de soins appropriés lorsqu’ils étaient incarcérés en Israël, indique le Comité des prisonniers palestiniens.

CAPJPO-EuroPalestine