Header Boycott Israël

Marocains en colère contre la visite du ministre israélien Benny Gantz

La visite du ministre sioniste de la Défense, Benny Gantz, mercredi au Maroc, a provoqué la colère et l’indignation de plusieurs associations et représentants de la société civile au Maroc, opposés à la normalisation.

Le Maroc et Israël ont conclu, lors de cette visite, un accord-cadre visant à « renforcer la coopération sécuritaire entre les services de renseignement marocains et israéliens » , un an à peine après la normalisation de leurs relations qui suscite une large contestation au Royaume.A l’appel du Front marocain de soutien à la Palestine et contre la normalisation, plusieurs dizaines de militants se sont réunis, ce mercredi 23 novembre, devant le siège du Parlement à Rabat, pour protester contre la visite du ministre israélien de la Défense, Benny Gantz.

Le sit-in a été rapidement dispersé par les forces de sécurité, déployées en masse dans les alentours du lieu de la protestation. Munis de drapeaux palestiniens, les participants ont condamné la présence au royaume d’un «criminel de guerre»rapporte le site d’Al Adl wal Ihsane.

« Condamnée et qualifiée de « crime majeur de normalisation » par le Groupe d’action marocain pour la Palestine, la visite du ministre sioniste au Maroc constitue, souligne le Groupe « un pas extrêmement dangereux », rappelant la responsabilité de l’Etat marocain à la tête du Comité El-Qods mais aussi envers le peuple marocain qui rejette catégoriquement la normalisation

L’Observatoire marocain contre la normalisation a estimé, pour sa part, que la signature des accords entre les deux parties constituait un « recul sans précédent » par rapport aux positions politiques du pays. Il a qualifié les pays arabes ayant opté pour la normalisation de complices dans les crimes commis contre les Palestiniens, les Marocains et les Arabes.

Marocains en colère contre la visite du ministre israélien Benny Gantz

De son côté, le Front marocain de soutien à la Palestine et contre la normalisation a rejeté toute visite d’un responsable sioniste au Maroc, faisant remarquer que sa position « traduit celle du peuple marocain qui refuse depuis toujours tout rapprochement ou normalisation avec les Sionistes et qu’il est et restera toujours aux côtés des Palestiniens et de leur juste cause ».

Source : https://www.alnas.fr

CAPJPO-EuroPalestine