Header Boycott Israël

BDS : Des cinéastes se retirent du Festival du film de Jérusalem

Partagez:
Jane Campion

Jane Campion, réalisatrice néozélandaise qui a notamment remporté la palme d’or au festival de Cannes pour La Leçon de Piano, la cinéaste basque Estíbaliz Urresola Solaguren et d’autres cinéastes ont demandé que leurs films soient retirés du festival, qui est en partenariat avec le ministère israélien de la culture.

Jane Campion (Meilleur réalisateur, 2021) et Estíbaliz Urresola Solaguren sont parmi celles qui demandent le retrait de leurs films du Festival du film de Jérusalem. Au moins trois autres réalisateurs, des États-Unis et du Royaume-Uni, l’ont également fait.

Le scénariste, producteur et réalisateur primé James Schamus, co-fondateur et ancien PDG de Focus Features, a réagi à la nouvelle : « L’année dernière, Emma Watson a parlé au nom d’un chœur grandissant de travailleurs culturels internationaux en faveur des droits des Palestiniens lorsqu’elle a affirmé que ‘ la solidarité est un verbe’. Cet été, alors que le monde regarde le gouvernement israélien intensifier ses attaques et sa dépossession des résidents palestiniens de Jérusalem, les cinéastes prennent courageusement cette phrase à cœur. « 

Les cinéastes et acteurs palestiniens et internationaux avaient exhorté les participants au Festival du film de Jérusalem, qui est en partenariat avec le gouvernement israélien d’extrême droite, à se retirer jusqu’à ce que le festival mette fin à sa complicité avec le régime d’apartheid d’Israël. « Nous vous exhortons à rejoindre les milliers d’artistes, dont de nombreux cinéastes, qui ont respecté la ligne de piquetage palestinienne non violente, en annulant votre participation.« 

Message reçu !

Source : PACPI

CAPJPO-EuroPalestine

Partagez: