Header Boycott Israël

Cisjordanie : Israël arrête plus de Palestiniens qu’il n’en libère !

En 24 H, alors qu’ils libéraient 30 Palestiniens illégalement détenus dans les geoles israéliennes, les dirigeants israéliens arrêtaient 40 Palestiniens lors de raids, dont deux filles et d’anciens prisonniers, principalement dans les gouvernorats d’Hébron, Bethléem, Tulkarem et Jérusalem, alerte la Commission des prisonniers palestiniens

Cisjordanie : Israël arrête plus de Palestiniens qu'il n'en libère !

« Avec ces dernières arrestations, Israël détient  3 365 Palestiniens des territoires occupés depuis le  7 octobre », indique-t-on de même source. 

Et depuis 2 mois, Israel leur fait payer très cher le fait d’être Palestiniens

« 60 jours de brutalité physique, sexuelle et verbale », comme en a témoigné le jeune Ramzi Al-Abbasi, libéré ces jours-ci dans le cadre de l’échange.

Il y a désormais et des raids et des affrontements tous les jours dans toutes les villes palestiniennes de Cisjordanie et Jérusalem.

L’armée d’occupation empêche les ambulance de secourir les blessés, comme à Tulkarem où les ambulances sont fouillées et empêchées de faire leur travail près de l’hôpital Thabet Thabet.


Les forces israéliennes imposent un bouclage étouffant de la ville palestinienne de Huwwara, située à 6 km de Naplouse. La ville est étroitement surveillée par sept checkpoints militaires israéliens et ses habitants comparent la situation à une prison. 


Les affrontements se poursuivent aussi entre les forces d’occupation israéliennes et la jeunesse palestinienne dans le village de Tell, à l’ouest de Naplouse.

Mercredi, des colons armés, déguisés en soldats, ont attaqué un village palestinien de la vallée du Jourdain. Arrivés après minuit sans raison apparente, ils ont envahi les maisons de Kfar Marjat, agressant les habitants, pillant leurs biens et provoquant des troubles à la vue de tous, apparemment indifférents à la présence des caméras.

Et Israël viole chaque jour la trêve à Gaza

Les corps de deux Palestiniens tués cette semaine par des tirs de l’occupation israélienne au nord de la ville de Gaza, ont été trouvés. 

Au cours des trois derniers jours, les forces d’occupation ont ciblé à plusieurs reprises des agriculteurs à l’est du camp d’Al-Maghazi, tuant l’un d’eux et en blessant un autre.

« Les bateaux de la marine d’occupation israélienne ont tiré un certain nombre de missiles sur les côtes de Khan Yunis, Al-Shati et Sheikh Radwan dans la bande de Gaza ce mercredi, 6ème jour supposé de trêve », rapporte également l’agence de presse officielle palestinienne WAFA.

Mais cela n’empêche pas les médias occidentaux de faire passer les dirigeants Israéliens pour des victimes, pleines de bonne volonté….

CAPJPO-EuroPalestine