Header Boycott Israël

Gaza : l’armée quitte le nord mais massacre dans le sud

Alors que certains médias parlent de retrait complet de l’armée israélienne du Nord de Gaza et de son centre, (sans que l’on sache pour combien de temps), l’Etat génocidaire a fait plus de 150 morts en 24 heures dans la ville de Khan Younès ravagée.

Des tirs d’artillerie ont visé, jeudi, l’hôpital Nasser de Khan Younès, le plus grand du sud du territoire. Des milliers de civils y sont réfugiés, tout comme dans l’hôpital du Croissant-Rouge palestinien, Al Amal, près duquel le personnel a signalé de durs combats, tandis que la nourriture manque toujours autant.

A Rafah, près de la frontière égyptienne, c’est aussi l’horreur du manque de tout. Très peu de camions passent et le retrait des subventions à l’UNRWA est dramatique.

Palestiniens en train de fouiller les ordures à Rafah

L’agence de l’ONU estime qu’elle en pourra pas rester au-delà de la fin février. Les pays arabes pourraient largement compenser le manque annoncé par les pays occidentaux, mais on ne les a pas entendus !

Les citoyens du nord de Gaza affluent vers le nord-ouest, retournant dans leurs maisons démolies, après que l’armée israélienne se soit retirée de la région, et constatent le désastre.

La rue Rachid, à l’ouest de Gaza, avant et après sa destruction complète par l’occupation.

Hôpital Beit Hanoun, dans le nord de la bande de Gaza, après le retrait complet de l’occupation.

L’armée israélienne a pris pour cible des civils au stade Al Yarmouk, qui tentaient d’obtenir un peu de réseau sur Internet.

Au bout de 3 jours, le Croissant Rouge reste sans nouvelles de leurs collègues Yusuf Zaino et Ahmed Al-Madhoon, partis secourir la petite Hind de 6 ans, restée seule dans une voiture après qu’un tank eut tué tous les autres membres de la famille à l’intérieur.

Des enfants de Gaza ont organisé un sit-in pour protester contre le génocide israélien et appeler le monde à les sauver.

CNN a révélé après enquête la destruction de 16 cimetières de la bande de Gaza par les escadrons de la mort israéliens.

Un certain nombre de corps de martyrs ont pu être récupérés après un retrait limité des véhicules d’occupation du camp de Khan Younès

LE NOMBRE D’ENFANTS TUÉS À GAZA EN 109 JOURS : COMPARAISON GLAÇANTE AVEC D’AUTRES PAYS

Gaza : l'armée quitte le nord mais massacre dans le sud

MOBILISATION ! LE SILENCE TUE !

CAPJPO-EuroPalestine