Header Boycott Israël

Ce que l’on craignait est en train de se produire : Israel intensifie son attaque sur Rafah

Augmentation notable des bombardements sur la ville de Rafah, qui abrite plus d’un million de Palestiniens, dont la plupart ont été forcés par l’armée d’occupation à se rendre à cet endroit prétendument « sécurisé ».

Les avions de guerre israéliens lancent une série de frappes aériennes intenses sur les frontières palestino-égyptiennes, au sud de Rafah. 

Six membres de la police civile auraient été assassinés lors de l’une de ces attaques, alors qu’ils sécurisaient un camion d’aide humanitaire dans la zone dite sûre de Rafah.

Khan Younes toujours bombardée

Les chars israéliens ouvrent le feu sur des personnes à proximité de l’hôpital Nasser à Khan Younès, dans le sud de Gaza, et continuent d’encercler la zone

Écoles et écoliers ciblés

L’armée israélienne a bombardé un immeuble près d’une école de l’ONU accueillant des milliers de déplacés palestiniens.

Ce que l'on craignait est en train de se produire : Israel intensifie son attaque sur Rafah

À Rafah, des enfants déplacés dorment dans des poulaillers pour échapper aux fortes pluies et au froid, après que les tentes dans lesquelles ils survivaient ont été inondées.

Les eaux usées qui ont coulé après la destruction des infrastructures par l’occupation menacent les déplacés de Rafah d’un désastre environnemental

Le ministère de l’Éducation : Israël a tué 4 895 élèves et bombardé 400 écoles depuis le début de l’offensive sur Gaza. 

Quatre Palestiniens déplacés ont été tués et plusieurs autres blessés après que les forces d’occupation israéliennes ont frappé l’école Hanawi dans le quartier d’Al-Amal à l’ouest de Khan Younès.

Les brigades des Martyrs d’Al-Aqsa annoncent la mort de leur commandant, Issam Khattab suite au bombardement israélien de sa maison avec sa famille dans la ville de Deir Al-Balah, au centre de la Bande de Gaza.

Et toujours le blocage de l’aide humanitaire par des colons

Des centaines de colons israéliens attaquent des camions d’aide humanitaire au poste frontière de Karm Abu Salem et leur bloquent l’entrée à Gaza. 

Alors que trois enfants sont morts de faim mardi dans le nord de Gaza, rapporte Al-Jazeera.

CAPJPO-Europalestine