Header Boycott Israël

Gaza : les ravages de la soif

Les personnes déplacées d’une école des Nations Unies à Khan Younès cherchent à récupérer de l’eau potable à l’hôpital Nasser assiégé par l’armée. Le sang répandu sur le sol appartient à une femme abattue par l’occupation israélienne alors qu’elle tentait d’entrer à l’hôpital. 

Infections impossibles à soigner en l’absence de médicaments


Alors qu’Israël, continue de bloquer l’entrée de l’eau, de la nourriture et du carburant à Gaza, plus de 2 millions de citoyens se voient refuser les produits de première nécessité pour survivre. Et sans carburant, pas d’énergie pour purifier les eaux usées. Cet enfant en est réduit à boire de l’eau sale dans les rues du nord de Gaza.

Gaza : les ravages de la soif

CAPJPO-Europalestine