Header Boycott Israël

TUNISIE : JERUSALEM CONNAIT LE COUPABLE, MEME SI C’EST UN ACCIDENT

L’adjoint de Shimon Peres aux Affaires étrangères, Michael Melchior, a immédiatement trouvé un coupable, jeudi, à l’explosion d’un camion devant la synagogue de Djerba (Tunisie), qui a fait 5 ou 6 morts selon les sources.


Un camion contenant apparemment des bonbonnes de gaz a explosé devant cette synagogue, grand lieu de pélerinage pour les Juifs originaires de Tunisie, tuant son chauffeur ainsi que quatre touristes allemands, et peut-être également un policier tunisien.

Selon les autorités tunisiennes, il s’agit d’une explosion accidentelle, le camion ayant heurté un trottoir, puis un mur, et provoqué la déflagration de son chargement.

Un responsable de la communauté juive de Djerba, joint au téléphone par l’agence Reuters, a indiqué que la situation proche-orientale lui était bien sûr venue à l’esprit lorsqu’il avait pris connaissance de l’exploision.

Mais il a ajouté qu’il priait pour qu’il s’agisse effectivement d’un accident. La Tunisie en général, et Djerba en particulier a-t-il rappelé, constituent un havre de paix dans le conflit israélo-arabe, où communautés juives et musulmanes n’ont jamais cessé de vivre en bonne harmonie. Les millions de touristes qui ont fréquenté cette petite île peuvent en attester en permanence. Par conséquent, seuls des ennemis de cette paix pourraient retirer un bénéfice de l’explosion, si elle était d’origine criminelle, a-t-il poursuivi.

Mais Michael Melchior n’a pas craint d’affirmer, même s’il a été largement démenti ensuite y compris au sein de son propre ministère, « que la vague d’événements anti-sémites récents a culminé aujourd’hui avec le cruel assassinat de touristes à la vieille synagogue de Djerba ». Aucune victime d’origine n’est à déplorer dans cette explosion.