Header Boycott Israël

MASSACRE DE DJENINE : ENCORE UNE « VICTOIRE » COMME CELA, ET C’EN EST FINI… D’ISRAEL AUSSI

Le mouvement anti-guerre israélien Gush Shalom, animé notamment par le militant Uri Avnery, a fait paraître vendredi dans le quotidien Haaretz le message suivant, à l’attention de ses compatriotes :


La droite disait : « laissez l’armée remporter ses victoires »

L’armée s’en est donc rencue à Djénne, et elle a « gagné ».

Encore une victoire de ce genre, et alors tout sera perdu.
Gush Shalom, 19 avril 2002

Note de la rédaction : Uri Avnery est un militant de la gauche israélienne depuis 50 ans et plus. Ce fut longtemps un homme que la droite israélienne se garda de calomnier ouvertement, car il avait été un combattant très célèbre, côté israélien, de la guerre israélo-arabe de 1948.

Mais aujourd’hui, dans le climat de fanatisation guerrière et nationaliste qui prévaut en Israël (l’auteur de ces lignes, qui vient de passer quelques jours sur place, en témoignera prochainement dans un article séparé), Uri Avnery et ses camarades sont régulièrement dénoncés comme « traitres à leur patrie », parce qu’ils tentent d’empêcher leur pays de se discréditer définitivement aux yeux de la conscience universelle.