Header Boycott Israël

MANIFESTE JUIF: SHARON EST LE PIRE ENNEMI D’ISRAEL

Beaucoup de ceux qui sont à l’origine de ce manifeste ou qui l’ont signé,
ont perdu des membres de leur famille pendant la deuxième guerre mondiale,
qui sont morts dans les camps de concentration ou sont ensevelis dans les
fosses communes de l’Europe de l’Est.


Souvent ils ont du creuser eux-mêmes leurs tombes avant d’y être précipités. Parmi les signataires, il y a des
survivants de la persécution nazie.

Nous récusons totalement la prétention d’Ariel Sharon à parler au nom des
juifs du monde. Et certainement pas au nôtre.

La déclaration de guerre qu’Israël fait aux Palestiniens peut facilement
aboutir à un conflit régional majeur. Israël a l’arme atomique et il y a peu
de doute que Sharon soit tout à fait prêt à l’utiliser. A nos yeux, c’est
lui et sa politique qui ont, presque à eux seuls, amené le moyen orient au
bord
d’un désastre imminent.

Sharon est la plus grande menace pour le peuple israélien et pour les juifs
à travers le monde.

La proposition saoudienne, adoptée par la Ligue Arabe, donnait l’occasion à
Sharon d’une opportunité historique unique defaire la paix. Sa seule réponse
fut la violence impl
acable.

Sharon est incapable de conclure des accords ou de trouver des compromis.
Une solution pacifique est impossible, tant qu’il est au pouvoir. De sa
carrière, il n’a rien fait d’autre que de s’en tenir à ce qu’on pouvait
concevoir de mesures militaires les plus dures. La résistance et les
mouvements de la paix israéliens méritent tout le soutien que nous pouvons
leurs donner.

Dès 1952, Sharon était à la tête de l’infâme Unité 101 d’opération spéciale,
dont la tâche était d’aller mener des représailles du côté palestinien et
arabe des lignes d’armistice. Pendant les deux années qui ont suivi, il a
été responsable de deux attaques contre des villages palestiniens qui
causèrent la mort d’au moins 100 civils. Le Premier ministre israélien de
l’époque,
Moshé Sharett, a condamné ces atrocités.

En 1982, Ariel Sharon, alors ministre de la défense, a façonné l’opération  »
Paix en Galilée « , autrement connue comme l’invasion israélienne au Liban.
Cette fois-ci, on a compté 20 000 morts et plus de100 000 sans logis. Plus
de 80% des victimes étaient des civils, et au moins 6000 enfants sont restés
orphelins.

Une commission internationale d’enquête, constituée par le Prix Nobel de la
Paix, Seàn McBride, a établi que les Israéliens ont violé la loi
internationale pendant la guerre du Liban. Une commission du gouvernement
sraélien, à la tête de laquelle se trouvait le président de la Cour Suprême
Yitzak Kahan, est arrivée à la conclusion que Sharon ne s’était pas donné
les moyens d’arrêter les massacres de 800 civils désarmés des camps de Sabra
et
Chatila.

En moins de deux ans, comme Prem
ier Ministre, Ariel Sharon a réussi à
torpiller les accords qui avaient pris aux palestiniens et aux israéliens
des
années de patiente diplomatie. Sharon prétend qu’Israël est au-dessus des
Conventions de Genève et de la loi internationale. Par là, il se range parmi
les plus cruels et les plus abjects dictateurs du monde. Sur ordre de
Sharon,
des ambulances et des hôpitaux sont attaqués, on tire sur des médecins, on
laisse des femmes enceintes mourir ou accoucher aux chekpoints israéliens.

Notre alternative à Sharon est la tradition juive d’humanisme et de foi dans
le futur. Un étranger demanda un jour au grand Rabbi Hillel de résumer ce
qu’était pour lui la religion juive en une phrase ; il répondit simplement :
 » Ce que tu trouves haïssable pour toi, ne le fais pas aux autres. Ceci est
toute la loi. Le reste n’est que commentaire.  »

Nous demandons le re
trait immédiat et inconditionnel des Territoires Occupés
par Israël, qu’une Force de Paix soit envoyée dans la région, qu’Israël se
plie à la loi internationale, qu’Israël déclare une fois pour toutes son
désir de négocier la paix, sur la base de toutes les déclarations de l’ONU.

Si vous souhaitez signer ce texte, merci de vous adresser au site du
manifeste :
www.jipf.nu
ou encore à Ken Schubert à :
kesc001@e-posten.net
en précisant votre pays et votre profession.